Uroburos, un malware russe, espionne les multinationales depuis 2011

G Data, l’éditeur d’antivirus allemand, qui a découvert l’existence de ce rootkit (codé en russe), n’a pas dévoilé le nom des entreprises victimes de ces attaques, se contentant de noter qu’il s’agit de...

Lire la suite