Le producteur d’articles de bouchage en plastique fait sa révolution . Il vient de mettre en oeuvre une nouvelle infrastructure de communication reposant sur une architecture en étoile dont le cœur, situé à Wiltz, abrite le commutateur téléphonique central qui gère 240 téléphones (40 téléphones fixes et environ 40 postes mobiles DECT par site); les entités distantes au Luxembourg, en Belgique et en Irlande, disposent chacune d’une passerelle voix qui assure la continuité des services sur chacun des sites.

Sept sites (Allemagne, Belgique, France, Espagne, Irlande, Hongrie et  Luxembourg), mais présence dans 14 pays par le biais de ses activités commerciales. «Dès 2003, le groupe s’est formé à partir du regroupement de différentes sociétés. Celles-ci disposaient de technologies éclatées et disparates», introduit Michael Renard, IT Manager PROCAP.

En 2011, la Direction initie un audit permettant d’identifier les pistes d’amélioration (fonctionnelle et infrastructure) du groupe. «Cet audit était l’occasion de repenser entièrement notre organisation en vue d’une refonte complète du système d’information, poursuit Michael Renard. Nous avons opté pour le déploiement d’une gestion centralisée basée sur des technologies globales qui tiennnent compte des activités spécifiques de chaque site de production.

L’activité industrielle de PROCAP génère des contraintes de disponibilté et de fiabilité du materiel et des services. «Nos usines fonctionnent sans interruption 7 jours sur 7 et 24h sur 24h. A cela viennent s’ajouter les besoins des équipes nomades. Afin de répondre à ces différents défis technologiques, nous avons opté pour un seul et même acteur qui prendrait en charge l’activité et téléphonie. Nous avons consulté différentes sociétés et notre choix s’est porté sur Avaya qui proposait les solutions technologiques les plus performantes en termes de disponibilité, de fonctionnalités et ce, à un prix abordable. Nous avons démarré le déploiement du nouveau système de téléphonie sur IP à partir de notre site luxembourgeois et l’avons étendu ensuite aux autres filiales.»

Comme toute structure qui compte parmi ses effectifs du personnel nomade (commerciaux, équipes mobiles, …), PROCAP doit faire face aux enjeux de la mobilité. «La mobilité est au coeur de nos préoccupations, mais nous devons tenir compte d’une réalité industrielle liée à notre activité. Nous ne pouvons pas dédoubler les plateformes. Notre objectif principal est de maintenir une approche globale dans une perspective de réduction des efforts de gestion et de coûts.»

PROCAP a remplacé et continue de remplacer ses installations de téléphonie analogique par des téléphones sur IP. CEL, partenaire intégrateur d’Avaya, a installé environ 240 appareils. «L’adoption de la nouvelle installation téléphonique a été immédiate. La technologie VoIP d’Avaya nous a permis de faciliter les communications entre plusieurs de nos usines en Europe et de commencer à réduire nos coûts de communication inter-sites. En combinant les technologies réseau et téléphonie d’Avaya, nous avons énormément gagné en simplicité et en facilité de gestion quotidienne tout en renforçant la sécurité et la disponibilité de nos réseaux LAN et WAN. La partie applicative -One-X Communicator- n’est pas en reste puisqu’elle a offert, à nos utilisateurs, une autre dimension de la téléphonie et celle-ci fait un peu plus d’adeptes chaque jour parmi eux», conclut Michael Renard.

Le réseau IP est constitué sur chaque site de routeurs dédoublés qui assurent la redondance, gèrent les liens sécurisés et assurent la distribution et la qualité de services des paquets voix/données. Les piles de commutateurs distribuent la connectivité et la puissance électrique aux équipements tout en assurant le routage local du site.

Article Avaya rédigé par Soluxions Magazine: Tout sur les technologies du Business, technologie, Business, Actualités et News.