Microsoft 365 : le non des services publics français

Par une circulaire du 15 septembre, il est désormais interdit aux agents publics d’utiliser Microsoft 365, sauf pour les projets de migration déjà très avancés. Cette interdiction vise à protéger “les données sensibles” des griffes des autorités américaines.

Lire la suite