Cloud… Les motivations sont d’abord tactiques, ensuite stratégiques

par | Déc 20, 2017 | Expérience | 0 commentaires

On ne vient pas au cloud par hasard. Selon IBM, les entreprises ont parfaitement pris conscience des avantages. En tête, souplesse et agilité.

Les motivations d’adoption du cloud sont généralement tactiques au départ et évoluent vers des visions plus stratégiques au fil du temps. Initialement, l’accent est mis sur les coûts et l’efficacité informatiques, en déployant une infrastructure as-a-service via des fournisseurs de cloud public. Ensuite, la plupart des entreprises modernisent rapidement leurs applications pour améliorer l’expérience client et se différencier grâce à l’innovation.

Presque tous les décideurs informatiques et business interrogés (99%) estiment que les solutions cloud peuvent offrir des avantages à leur organisation : 60% ont classé une souplesse et une agilité accrues parmi leurs trois principaux avantages, tandis que 46% ont déclaré la même chose au sujet des réductions de coûts au sein de leur organisation.

Compte tenu des avantages perçus du cloud, il n’est pas surprenant que l’adoption de celui-ci soit bien avancée, avec un peu plus des trois quarts des personnes interrogées indiquant que leur organisation utilise actuellement des solutions Cloud.

Décision partagée

Les personnes interrogées sont toujours confrontées à des défis en matière d’adoption du cloud, 57% indiquant que la sécurité dans le cloud est l’obstacle le plus courant. La sécurité est naturellement à l’esprit étant donné la récente vague d’attaques de type ransomware et de violations de données de haut niveau en Europe et au-delà. 87% des sondés ont déclaré craindre que leur organisation ne soit la cible d’une attaque. Fait intéressant, interrogés sur l’adoption de services cloud sécurisés, la majorité (73%) a déclaré que cela augmenterait ou n’impacterait pas la sécurité de leur organisation, avec seulement 9% croyant que l’adoption réduirait leur sécurité.

Dans cet esprit, ce n’est plus le service ICT seul qui prend les décisions d’achat en matière de cloud computing. 60% des personnes interrogées ont convenu que les responsables de la sécurité sont impliqués dans le processus et ont une influence sur la décision finale. La sécurité est une préoccupation majeure dans les conseils d’administration de nombreuses entreprises, et le RSSI est au premier plan.

Priorité à l’archivage et aux sauvegardes

Les deux principales workloads que les personnes interrogées envisagent de mettre sur le cloud sont l’archivage et la sauvegarde des données (49%) ainsi que la reprise après sinistre (45%). Les données étant la pierre angulaire d’une organisation, il est crucial que les fournisseurs de services cloud soient transparents quant à la façon dont ces données sont protégées et où elles sont stockées. 87% des sondés disent que de savoir «qui a accès à mes données et pourquoi ?» fait partie des trois principales questions de gestion des données critiques de leur organisation en matière de stockage de données dans le cloud.

L’endroit où les données sont stockées et sauvegardées (79%) et si les données peuvent être chiffrées / à qui appartiennent les clés (61%) font également partie des principales préoccupations des organisations interrogées. Les clients veulent avant tout être rassurés.

In fine, les entreprises veulent un cloud offrant plus qu’une simple réduction des coûts et constituant une plateforme d’innovation sécurisée et transparente.

 

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

Sommaire
Cloud... Les motivations sont d'abord tactiques, ensuite stratégiques
Titre
Cloud... Les motivations sont d'abord tactiques, ensuite stratégiques
Description
On ne vient pas au cloud par hasard. Selon IBM, les entreprises ont parfaitement pris conscience des avantages. En tête, souplesse et agilité.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo