66% des professionnels de l’informatique ont le sentiment que la croissante de l’environnement rend l’accomplissement de leurs plus difficile.

Deux professionnels de l’informatique sur trois ont le sentiment que la complexité croissante de l’environnement informatique rend l’accomplissement de leur travail plus difficile. Trop de défis à relever. En particulier la gestion des terminaux mobiles et des réseaux sans fil (55%), des applications cloud (50%), de la virtualisation (49%), des terminaux BYOD (43%) et des applications haut débit comme la vidéo ou le streaming (41%).

Selon Ipswitch, à l’origine de l’, environ 44% des équipes informatiques ne surveillent pas tout ce qu’il faudrait ou ne sont pas sûres de ce qui est à surveiller exactement. Ou, enfin, surveillent mal. En cause, la multiplication des outils. Dans leur majorité, les entreprises utilisent 3 outils ou plus; parfois bien plus -certaines organisations déclarent ainsi en utiliser jusqu’à 20.

Trop d’outils, donc. Et pour quel usage ? constate également que les entreprises butent avant tout sur d’autres réalités, à commencer par un manque évident de ressources : le (28%), le manque de (18%) et la complexité de l’environnement informatique à laquelle elles sont confrontés (15%).

 

Sommaire
Complexité ICT croissante, missions difficiles
Titre
Complexité ICT croissante, missions difficiles
Description
66% des professionnels de l'informatique ont le sentiment que la complexité croissante de l'environnement ICT rend l'accomplissement de leurs missions plus difficile.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo