Le média qui explore la transformation digitale

luxembourg internet days

demarrer le e-commerce rapidement

 

COVID-19 #2 – Que ferons-nous de ce momentum ?

Avr 8, 2020 | Al | 0 commentaires

Nous sommes dans le premier temps de cette crise. , CEO, , s’interroge sur la suite. Que ferons-nous de ce momentum ?

° Le 16 mars, le pays entrait en phase de confinement. Depuis, comment gérez-vous cette conséquence inédite à la crise sanitaire ?

Nous avons pris très rapidement les mesures qui s’imposent, comme le chômage technique pour une part de notre personnel technique. En même temps, nous sommes devenus le premier utilisateur de nos technologies. Mais c’est notre manière de travailler, chez Proximus Luxembourg, qui a changé. Le focus, aujourd’hui, est la gestion, exclusivement la gestion.

° Qu’entendez-vous par là ?

Une gestion de crise, dans un esprit de . Personnellement, je passe continuellement d’un call à l’autre, avec les managers… Paradoxalement, la proximité est plus grande, alors que le confinement aurait pu nous éloigner. On se retrouve comme une grande famille. La mobilisation est totale. Et permanente. C’est vrai avec tous nos collaborateurs, mais aussi avec les organisations syndicales qui les représentent, ainsi qu’avec les pouvoirs publics… Parce qu’exceptionnel, ce momentum est extraordinaire. Il ne perdurera pas. Nous sommes dans le premier temps de cette crise : la réaction. Il nous faudra envisager, dans un deuxième temps, comment nous redéployer, a priori dans un environnement sans doute inconnu…

Cette crise nous interroge au plus profond de nous-mêmes

° Quelle a été l’importance des technologies dans cette première phase ?

Indispensable. Des WebEx ou Teams, pour ne citer qu’eux, nous ont permis de rebondir. Ceci dit, disposer des outils et en maîtriser les usages est une chose, en connaître le potentiel et donc leurs limites en est, je pense, une autre. Car ces technologies ont leurs limites. A travers cette crise, nous les touchons. Cette crise inédite nous interroge au plus profond de nous-mêmes. Elle éveille des émotions difficiles à identifier derrière un écran. Donc difficiles à accueillir. Et à gérer. La distanciation est -et reste- une barrière.

° Qu’en est-il de vos relations avec l’extérieur ?

Saluons ici la réactivité des autorités. Le home working n’a jamais été reconnu, pour de multiples raisons -y compris fiscales. Et là, du jour au lendemain, le contexte change. La , en particulier, encourage le télétravail. Et s’assouplit dans différents domaines. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

Mes interrogations sont pour demain

° Et avec les clients ?

Nous n’avons jamais reçu tant de félicitations de la part des clients ! La situation étant exceptionnelle pour tout le monde, les clients se rendent compte de notre engagement à leurs côtés, de notre proximité. Ils se rendent compte de notre rôle dans leur processus de business continuity. On ne peut que s’en féliciter, en particulier de leur loyauté. Leurs encouragements nous font du bien.

Mes interrogations sont pour demain, pour les semaines à venir, autrement dit les conditions du déconfinement, la stratégie qui sera mise en place. Sur quel modèle ? Comment, concrètement, reviendrons-nous à la lumière ? Et qu’aurons-nous retenu de cette crise ?

Ces articles parlent de "Artificial Intelligence"

Artificial Intelligence, Deep Learning, Machine Learning

Follow this topic

Sommaire
COVID-19 #2 - Que ferons-nous de ce momentum ?
Titre
COVID-19 #2 - Que ferons-nous de ce momentum ?
Description
Nous sommes dans le premier temps de cette crise. Gérard Hoffmann, CEO, Proximus Luxembourg, s'interroge sur la suite. Que ferons-nous de ce momentum ?
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo