Les départements financiers plébiscitent l’

Août 6, 2021 | Ai | 0 commentaires

Les départements financiers utilisant l’ surpassent leurs pairs, alors que la demande de compétences spécifiques augmente. Unit4 fait le point.

Les départements financiers unanimes à propos de l’AI. Ceux qui l’ont adopté ou qui l’adoptent s’estiment plus performants que leurs pairs qui ne l’ont pas encore fait.

Si l’on compare avec les répondants qui n’ont pas encore adopté l’AI, les différences sont claires au niveau international :

47 % de ceux qui ont adopté l’ estiment que leur est très performante, contre seulement 28 % des non-adoptants.

49 % des adoptants de l’ l’ estiment que leur entreprise dispose d’un leadership fort, contre seulement 32 % des non-adoptants.

43 % des adeptes de l’ l’AI, contre seulement 21 % des non-adoptants, estiment qu’ils conserveront leur position de force dans 12 mois.  

Plus qu’automatiser des tâches  

Selon l’enquête Finance, AI and the future of decision making, menée auprès des directeurs financiers à travers le monde pour le compte d’Unit4, le potentiel de l’ pour améliorer l’utilisation du pilotage FP&A est considérable. Mais, pour cela, il faut comprendre que l’intelligence artificielle peut faire bien plus qu’automatiser des tâches banales.  

Les personnes interrogées suggèrent que les principaux de l’ sont l’amélioration de la qualité des données (33 %) et le gain de temps (32 %), mais seulement un quart des personnes interrogées affirment que l’ aiderait leurs collègues à prendre des décisions plus rapidement, et seulement 24 % pensent qu’elle fournirait des informations exploitables pour la prise de décision.   Cela suggère que les professionnels de la finance ne saisissent pas encore pleinement comment l’AI peut enrichir le pilotage FP&A et aider les entreprises à prendre des décisions plus éclairées sur la prévision de croissance et les opportunités du marché. Cela pourrait être dû au fait que les sondés ne mettent pas suffisamment l’accent sur les compétences de leadership stratégique, estime Unit4.

Et la communication de l’information ?

Seul un quart des répondants affirment que les compétences interpersonnelles et les capacités d’influence seront essentielles pour les futurs professionnels de la finance. Et seulement 21 % affirment que la communication de l’information sera importante.   «D’après notre expérience, si les professionnels de la finance veulent jouer un rôle plus stratégique, ils doivent avoir les compétences commerciales et de leadership nécessaires pour identifier les priorités de l’entreprise pour réussir, explique Georgina Kossivas, Chief Financial and Risk Officer, Nuclear Waste Management Organization. Les compétences en communication sont également incroyablement importantes pour articuler les idées en termes pertinents pour les décideurs de haut niveau. Les investissements dans l’ n’offriront leur véritable potentiel que si les professionnels de la finance ont suffisamment développé ces compétences.»   

Sommaire
Les départements financiers plébiscitent l'AI
Titre
Les départements financiers plébiscitent l'AI
Description
Les départements financiers utilisant l'AI surpassent leurs pairs, alors que la demande de compétences spécifiques augmente. Unit4 fait le point.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo