A peine 38% des organisations ont déterminé des rôles clairs et mis en place un point de contact unique pour la sécurisation des informations sensibles et confidentielles dans le .

Terrible constat tiré de l’ menée récemment par Ponemon Institute pour . Plus de 1.800 professionnels de l’informatique et de la informatique du monde entier ont été interrogés dans le cadre de cette , intitulée «The Challenges of Cloud Information Governance: A Global Data Security Study».

Bien que les organisations fassent de plus en plus de cloud computing, le personnel informatique éprouve des à gérer et sécuriser les dans le cloud. Ainsi, 44% des professionnelles sont stockées dans un environnement cloud qui n’est pas géré par le département informatique. Voilà pourquoi à peine 19% des sondés sont totalement sûrs de tout savoir sur les applications, les plates-formes et les services d’infrastructure de cloud computing actuellement utilisés dans leur organisation.

Près des trois quarts des professionnels de l’informatique (71%) confirment que le cloud computing est très important aujourd’hui. Et plus des trois quarts (78%) pensent que les choses auront encore évolué d’ici deux ans. En outre, les sondés estiment que 33% de toutes les exigences de traitement informatique et des données sont satisfaites aujourd’hui dans leur organisation avec des solutions cloud. Ils prévoient que ce pourcentage va grimper à 41% en moyenne dans les deux prochaines années. 

 

Sommaire
Titre
des données dans le cloud... Bof !
Description
Le personnel informatique éprouve des difficultés à gérer et sécuriser les données dans le cloud
Auteur