Dans un globalement baissier, renforce encore un peu plus ses positions en Europe.

HPE est le seul des principaux fabricants de à avoir vu ses ventes progresser en volume (+ 0,4%) et en valeur (+ 3,6%). Et d’afficher 35,5% de part de marché en volume en EMEA, contre 33,4% un an plus tôt. , le numéro deux, n’a connu qu’une progression de 0,4 point à 16,9%. Quant à , son poursuivant, il a reculé de 2,4% à 10,2%, du fait de ventes en valeur en baisse de 21,3%…

Dans le monde, le classement des constructeurs établi par Gartner est le même. La part de marché de HPE est néanmoins plus réduite (23,8%) et progresse également moins (+ 1,4 point). Dell capte de son côté 17,3% du marché en valeur et IBM 9,7% (- 4,4 points). En volumes, les seuls fabricants à enregistrer des ventes en progression sont les chinois Huawei (+ 23,6%) et Inspur (+ 19,1%). Les deux entreprises sont respectivement quatrième et cinquième du classement de en termes de livraisons, avec des parts de marché comprises entre 4 et 4,8%. En revanche, elles n’apparaissent pas encore dans son classement en valeur, à l’inverse de Lenovo… qui n’a pas réalisé un bon trimestre.

Ces résultats ont été enregistrés sur un marché globalement baissier en termes de revenus : – 2,3% dans le monde et presque d’autant en EMEA au premier trimestre 2016. Dans le même temps, le nombre de matériels vendus a légèrement progressé de 1,7% à 2,7 millions d’unités. Autrement dit, alors que les volumes progressent, le prix moyen diminue sensiblement par rapport au début 2015… Et la zone EMEA, en particulier, fait pâle figure : ses résultats se situent en dessous de la moyenne mondiale. Les volumes de serveurs commercialisés y ont effet baissé de 1,3% à 547 millions d’unités pour des revenus en baisse de 2,4% à 3,1 milliards USD. 

 

Moins de switches et routeurs en Europe

Au premier trimestre 2016, les marchés mondiaux des switches (couches ISO 2 et 3) et routeurs ont connu une hausse respective de 1,4% et de 3,3% par rapport à 2015, rapporte IDC. Le marché des switches a surtout été porté par deux régions  : l’Asie-Pacifique (hors Japon presque stable à 0,8% de baisse) avec 13,2 % de hausse, et l’Amérique du Nord qui progresse de 3,6 %, dont 4,2% pour les seuls Etats-Unis. Toutes les autres régions déclinent, l’Europe de l’Ouest en particulier avec un recul de 6,3%.

Sur le plan des modèles de switch, l’offre 10 Gbit/s Ethernet (10GE) cède du terrain au profit du 40GE. Rappelons que l’industrie se prépare à l’arrivée de l’offre 25/50/100 GE. IDC s’attend à ce que le 40GE devienne le principal moteur de la croissance des commutateurs Ethernet en 2016.

Côté routeurs, IDC note une progression du marché de 3,3%, sans préciser le montant. Une croissance qui émane des fournisseurs de services (+ 4,9%) tandis que les entreprises reculent (- 1,6%). Un marché à surveiller de près au cours des prochains trimestres alors que les architectures software-defined commencent à s’emparer du WAN, ce qui permet aux gestionnaires de réseau d’entreprise et fournisseurs de service de bénéficier de nouvelles capacités…