International S.A. agréé pour la prestation de services de paiement en tant qu’établissement de paiement par le Ministre des Finances du Grand-Duché de ! C’est une première en Europe. L’opérateur pourra proposer des services de paiement, de transmission de fonds et d’échange de monnaie en utilisant les technologies cryptographiques modernes, les monnaies virtuelles et les protocoles Internet tels que la blockchain et le open ledger consensus.

Avec la notoriété grandissante du et plus largement des monnaies cryptées, un immense chantier juridique est en marche. Voici moins d’un mois, le Département des services financiers de l’Etat de New York délivrait la première à Circle Internet Financial -une start-up créée en 2013, soutenue par la très puissante banque d’affaires Goldman Sachs.

La création de la bitLicence est censée instaurer un cadre législatif permettant aux entreprises numériques de proposer leurs services tout en protégeant les consommateurs. Il a surtout vocation à lutter contre le blanchiment d’argent. Avec l’agrément de SnapSwap, le Grand-Duché de Luxembourg franchit un pas décisif. C’est le cabinet d’avocats , établi à Luxembourg et spécialisé e.a. en FinTech, qui a conseillé la start-up dans sa procédure d’agrément.

Concrètement, SnapSwap débutera ses activités au sein de l’Union européenne à partir du Luxembourg en janvier 2016 sous la surveillance prudentielle de la Commission de Surveillance du Secteur Financier () en tant qu’établissement de paiement conformément à la loi du 10 novembre 2009. SnapSwap, alors, détiendra des comptes de paiement et prestera des services aux particuliers, aux entreprises et aux institutions financières au sein de l’Union européenne et dans le monde; SnapSwap pourra procéder au traitement d’opérations de paiement dans un réseau de paiement dit distributed permettant ainsi d’effectuer des plus rapides, moins onéreux et plus accessibles.

«Notre objectif est de déployer des produits financiers innovants qui permettent aux consommateurs et aux entreprises de se retrouver dans l’économie mondiale en réduisant les barrières telles que le coût, la complexité et les délais de traitement des opérations de paiement. Nous utilisons les technologies de pointe de l’Internet of Value, qui est en train d’émerger, ceci afin d’encourager l’inclusion et l’efficacité dans le domaine financier», déclare , fondateur et CEO de SnapSwap.

Le fait d’ancrer un établissement de paiement régulé dans un des grands hubs de la finance au niveau international et des technologies de communication devrait permettre à SnapSwap de mettre en oeuvre les plus hauts standards en matière de compliance et de transparence.

 

 

Sommaire
SnapSwap, première bitLicence en Europe... au Luxembourg !
Titre
SnapSwap, première bitLicence en Europe... au Luxembourg !
Description
SnapSwap débutera ses activités au sein de l’Union européenne à partir du Luxembourg en janvier 2016 sous la surveillance prudentielle de la CSSF
Auteur