2017 ou l’année des failles de données de grande ampleur

par | Fév 24, 2017 | Expérience | 0 commentaires

En 2017, nous devrions assister à des cyber-attaques de plus en plus complexes et furtives, ayant pour principaux motifs l’appât du gain ou l’activisme politique…

Des attaques plus complexes, plus furtives et, surtout, de plus grande ampleur, prédit Jason Hart, CTO Data Protection, Gemalto. «La première génération de cyber-attaques se contentait de couper l’accès aux données. Elles ont ensuite évolué en cherchant à les dérober. Aujourd’hui, nous constatons que les données volées sont modifiées juste avant d’être transférées d’une machine à une autre, affectant ainsi toutes les chaînes des opérations.»

En outre, l’explosion de l’Internet des Objets (IoT) a considérablement ouvert le champ des possibles pour les pirates, en leur offrant une multitude de nouvelles cibles, représentées par autant de dispositifs connectés que d’utilisateurs. «Prenons, par exemple, le Fitbit. Il suffit de voir le nombre de personnes qui y ont accès, de l’utilisateur au fabricant, en passant par le fournisseur de cloud hébergeant l’infrastructure informatique, à la personnes tierce qui y accède via une API (Application programing interface). Cela crée une prolifération des risques que le marché de la sécurité informatique n’avait jusqu’alors pas identifié, puisqu’il s’agissait juste d’objets utilisés par les consommateurs», constate Jason Hart.

Mais les vols de données peuvent avoir de lourdes conséquences, car elles ont le pouvoir de faire tomber une entreprise, voire l’ensemble des entités qui y sont liées. Le monde connecté d’aujourd’hui génère en permanence une multitude de données que les entreprises, professionnels et analystes du secteur utilisent pour prendre des décisions, faire des projections, émettre des prévisions et plus encore.

Ces attaques qui passeront inaperçues…

Les attaques visant à compromettre l’intégrité des données d’une entreprise peuvent engendrer un arrêt total de son activité. Ainsi, les marchés boursiers pourraient être attaqués et s’effondrer si leurs données devenaient défectueuses. D’autre part, le réseau électrique et les autres systèmes IoT tels que les feux de signalisation ou les centrales d’alimentation en eau potable, pourraient être gravement perturbés si les données utilisées étaient altérées. «Si l’on y réfléchit, la plus grande menace pourrait venir des attaques qui passeront inaperçues pendant des années jusqu’à ce que leur potentiel de nuisance ne soit enfin révélé. Le principal enjeu est donc la confiance. La prise de décision se faisant au niveau des hauts fonctionnaires, des dirigeants d’entreprises, des investisseurs ou encore des consommateurs sera biaisée s’ils ne peuvent se fier aux informations dont ils disposent.»

Que faire pour protéger ces données ?

À ce stade, il serait légitime de croire qu’il n’y a pas de solution à ce problème. Ce n’est pas le cas. «Lors de mes échanges avec les entreprises pour lesquelles nous travaillons, l’une des premières questions que je leur pose est : ‘que souhaitez-vous protéger ?’ Si vous ne savez pas quelles données vous essayez de sécuriser, il ne sert à rien d’investir du temps et de l’argent dans cette tâche, assure Jason Hart. Il s’agit d’une question assez simple, mais à laquelle il est pourtant difficile de répondre. Malgré cela, la réflexion qui doit y être apportée est primordiale pour n’importe quelle organisation. Quelques-unes des précautions à adopter ont été mises en avant dans notre blog Securing the breach trumps breach prevention .»

Une chose est sûre, les vols de données continueront de se produire. Se convaincre du contraire serait utopiste. Mais même si leur complexité et leur envergure ne cessent de croitre, il ne faut pas pour autant y consacrer l’ensemble de son attention, car cela aurait pour conséquence de mobiliser la totalité des ressources de l’équipe de Sécurite IT de l’organisation. «En résumé, le meilleur point de départ consiste à savoir quelles sont les informations qu’il est important de protéger.»

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC
Sommaire
2017 ou l’année des failles de données de grande ampleur
Titre
2017 ou l’année des failles de données de grande ampleur
Description
En 2017, nous devrions assister à des cyber-attaques de plus en plus complexes et furtives, ayant pour principaux motifs l’appât du gain ou l’activisme politique...
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo