Le média qui explore la transformation digitale

Assureurs et InsurTech : collaboration impérative

Oct 7, 2019 | Data Intelligence | 0 commentaires

Les assureurs doivent aujourd’hui repenser leur approche. Et, surtout, collaborer avec les InsurTech. Leur avenir est désormais lié.

«Avec l’évolution du marché de l’assurance, les acteurs du secteur vont progressivement étendre leurs rôles et leurs services. Les organismes payeurs d’hier se transformeront en véritables partenaires capables d’identifier et d’anticiper les risques. Ils devront voir plus loin que l’assurance, via des services ne se rapportant pas à l’assurance», assure Anirban Bose, Member of the Group Executive Board – CEO Capgemini Financial Services SBU.

C’est ici, précisément, que les InsurTech interviennent. Ceux-ci proposent déjà des expériences client optimales grâce aux dernières technologies, ainsi qu’à l’exploitation des données.

Selon le World InsurTech Report, quatre changements fondamentaux transforment le secteur. Un : la priorité n’est plus le produit, mais l’expérience client. 70 % des assureurs et des InsurTech affirment qu’il est essentiel de prioriser les solutions holistiques de gestion du risque pour établir un nouveau marché de l’assurance.

Deux : les données deviennent un actif stratégique. Plus de 70 % des assureurs et des InsurTech estiment que les capacités avancées de gestion des données revêtent une importance critique.

Trois : basculement du principe de propriété à celui d’une économie partagée. Plus de 35% des assureurs et des InsurTech affirment déjà qu’il est essentiel de partager la propriété des actifs.

Quatre : s’associer à des spécialistes au lieu d’acheter ou de développer des solutions. 90 % des InsurTech et 70 % des acteurs traditionnels interrogés souhaiteraient travailler ensemble. Ils sont également ouverts aux partenariats avec d’autres acteurs.

La maturité digitale… encore loin des attentes

Si les assureurs sont pleinement conscients de l’importance de ces changements, le rapport met en lumière un important décalage entre leurs attentes et leur maturité digitale réelle. Par exemple, 79 % des assureurs affirment qu’il est important pour eux de bénéficier de capacités avancées de gestion des données. Mais 37 % seulement disposent actuellement d’une stratégie digitale concrète. De même, 37 % estiment qu’il est vital de partager la propriété des actifs. Mais seuls 11 % s’appuient sur des architectures ouvertes pour collaborer avec d’autres acteurs.

Pour Capgemini et l’Efma, la collaboration et les partenariats doivent devenir la nouvelle priorité. 68 % des assureurs disent que les partenariats sont essentiels. Mais 32 % seulement collaborent avec des partenaires de leur écosystème pour proposer de nouveaux services à valeur ajoutée. Et c’est précisément grâce à ces écosystèmes digitaux intégrés que les assureurs pourront offrir aux clients les expériences sur mesure.

La réussite appartiendra aux assureurs les plus innovants

L’intégration digitale des assureurs s’imposera donc comme un enjeu clé. Les partenariats représentent certes un premier pas dans la bonne direction, mais bien du chemin reste à parcourir. Moins de 40 % des assureurs traditionnels sont enclins à mettre en place une infrastructure technologique ouverte pour collaborer avec les InsurTech. Méfiance, encore et toujours. Côté insurTech, 60 % se disent prêtes à accompagner les assureurs dans le développement de ce socle technologique.

Les résultats du rapport montrent que la réussite sur ce futur marché de l’assurance reposera principalement sur les capacités d’innovation des acteurs traditionnels. Pour cela, ils devront améliorer leur maturité digitale et gagner en agilité. Puis rejoindre un écosystème ouvert pour développer des offres digitales pensées pour l’expérience utilisateur, en collaboration avec les InsurTech. Seuls les assureurs les plus innovants parviendront à tirer parti des plateformes ouvertes.

Ces articles parlent de "Data Intelligence"

Analysis, BI, Prediction, Planning, Boardroom

Follow this Topic