Les attaques BEC augmentent de 45%. Une évolution sans précédent

par | Mar 24, 2017 | Expérience | 0 commentaires

Les attaques BEC (Business Email Compromise) ont augmenté de 45% au cours des trois derniers mois de l’année 2016 par rapport aux mois précédents.

Les attaques BEC ont augmenté de 45 % au cours des trois derniers mois de l’année 2016 par rapport aux mois précédents. Deux tiers des attaques BEC usurpaient le domaine d’adresse électronique de leurs victimes de sorte que les e-mails frauduleux présentaient le même domaine que celui de l’entreprise ciblée.

Comme le rappelle Proofpoint, le spécialiste de la sécurité (connu pour le système d’authentification Email Fraud Defense), lors de ce type d’attaque, le cybercriminel prétend être un responsable de l’entreprise et envoie des e-mails hautement ciblés aux employés, incitant les destinataires à lui transférer de l’argent ou à lui envoyer des informations confidentielles.

«Au cours des trois derniers mois de l’année 2016, 75 % de nos clients ont été menacés par au moins une tentative d’attaque BEC, et une seule suffit à causer des dommages considérables, déclare Ryan Kalember, Senior Vice-President Strategy, Proofpoint. Notre étude indique que les stratégies statiques sont insuffisantes, car les auteurs des attaques modifient en permanence leurs messages via l’ingénierie sociale. Les organisations ont besoin d’un système de détection, d’authentification, de visibilité et de prévention contre les pertes de données pour éviter d’en être victimes.»

Les entreprises de toutes tailles sont exposées aux attaques BEC. Les données de Proofpoint indiquent qu’il n’existe pas de corrélation entre la taille des entreprises et le volume d’attaques BEC. Les grandes entreprises sont des cibles tentantes, car elles disposent de davantage de fonds à exploiter et leur complexité organisationnelle permet de passer inaperçu plus facilement, même si elles ont tendance à effectuer des contrôles financiers plus stricts. De leur côté, les petites entreprises ne produisent peut-être pas le même rendement, mais l’absence relative de contrôle financier les rend plus vulnérables.

 

 

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

Sommaire
Les attaques BEC augmentent de 45%. Une évolution sans précédent
Titre
Les attaques BEC augmentent de 45%. Une évolution sans précédent
Description
Les attaques BEC (Business Email Compromise) ont augmenté de 45% au cours des trois derniers mois de l'année 2016 par rapport aux mois précédents.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo