AWS modernisera l’IT de la Commission européenne

Avr 17, 2019 | Cloud | 0 commentaires

Cloud First ! Et AWS en bonne position. La Commission européenne s’apprête à migrer plus de 4 000 applications vers le cloud d’Amazon.

«User-centric» et «data-driven» d’ici à 2020. L’orientation est prise. Et elle passera par le cloud, en particulier le cloud public d’AWS, a officialisé la Commission européenne lors de l’AWS Public Sector Summit qui vient de se tenir à Bruxelles. Une stratégie, aussi, qui passe par le Luxembourg.

«Faire de la Commission européenne une organisation véritablement digitale passera nécessairement par le cloud, assure Mario Campolargo, Deputy, Director-General, European Commission. Nous avons clairement opté pour une approche ‘cloud-first’, en particulier des solutions hybrides et multi-cloud. Les données, désormais, seront au cœur de notre architecture.»

Le renouveau passe aussi par les data centers, regroupés dans un nouveau site à Luxembourg, à partir duquel la Commission a commencé à migrer quelque 4.000 applications sur AWS, fournisseur avec lequel elle travaille déjà depuis 2013. L’objectif est clair : réduire le montant de la facture par… quatre !

L’unité en charge de la gestion de contenu de la Commission européenne a aussi utilisé AWS pour faire tourner ses instances de Drupal. Le CMS open-source motorise tous les sites web de l’institution pour chacun des pays membres de l’Union, ainsi qu’un réseau international de recherche pour 55.000 membres enregistrés. Résultat : la centralisation des données sur un système unique, géré de manière centralisée et hébergé par AWS, a réduit de moitié les coûts liés aux systèmes de contenu.

Pour Mario Campolargo, ce n’est là qu’une étape. A l’entendre, son organisation n’en est qu’à la phase de «découverte»; la prochaine concrétisera réellement la «transformation»… Certes, le cloud public n’accueillera que les applications les moins sensibles. En revanche, une autre infrastructure offrant des niveaux élevés de sécurité, de résilience et de protection sera mise en place pour les données ne pouvant être hébergées en externe.

«Le cloud permet à la Commission européenne d’adapter ses capacités IT sur ses besoins et de réaliser des progrès significatifs vers sa vision de prestation de services centrée sur les données. L’objectif ultime est de fournir des services qui profitent aux citoyens et aux entreprises avec un niveau de qualité, de transparence, de rapidité et d’innovation élevée.»

Ces articles parlent de "Cloud"

Private cloud, Public cloud, Hybrid cloud, Multi-cloud

Follow this topic

Sommaire
AWS modernisera l'IT de la Commission européenne
Titre
AWS modernisera l'IT de la Commission européenne
Description
Cloud First ! Et AWS en bonne position. La Commission européenne s'apprête à migrer plus de 4 000 applications vers le cloud d'Amazon.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo