Multi-expérience, l’avenir du développement d’applications

Avr 9, 2019 | Al | 0 commentaires

Par-delà le navigateur web, l’avenir, selon Gartner, est aux expériences de discussion, de voix, de  réalité augmentée et portables en support du commerce numérique.

À mesure que les points de contact des applications utilisateur augmentent en fréquence, que les modalités changent et que le type d’appareil se développe, l’avenir du développement d’applications est la multi-expérience, assure Gartner au terme d’une nouvelle étude.

«Les fournisseurs de plates-formes de développement étendent leur proposition de valeur au-delà des applications mobiles et du développement Web pour répondre aux demandes des utilisateurs et du secteur, estime Jason Wong, Vice-President R&D, Gartner. Le résultat est l’émergence de plates-formes de développement multi-expérience, qui sont utilisées pour développer des expériences de discussion, de voix, de réalité augmentée et portables en support du commerce numérique.»

Bien que le navigateur Web continue de servir de point de contact pour les applications les plus populaires, les applications mobiles sont à la hausse. Alors que les appareils immersifs tels que les smartwatches, les smartphones et les appareils à commande vocale imprègnent l’industrie, les modes d’interaction (type, contact, gestes, langage naturel) se développent tout au long du parcours de l’utilisateur numérique.

Parmi les entreprises qui ont développé et déployé au moins trois types d’applications différents (autres que les applications Web), les plus courantes sont les applications mobiles (91%). «Ces chiffres sont supérieurs à tous les autres types d’applications auxquels nous avons posé des questions et suggèrent que la maturité du développement d’applications mobiles est nécessaire pour pouvoir être étendue à d’autres modalités d’interaction», poursuit Jason Wong.

Technologie derrière le développement multi-expériences

Selon l’enquête, les applications conversationnelles constituent le deuxième type d’applications le plus largement développé, avec 73% pour les applications vocales et 60% pour les chatbots . «Cela reflète l’évolution naturelle des fonctions des applications afin de faciliter le parcours de l’utilisateur numérique au travers de modes et d’appareils basés sur le langage naturel», estime Jason Wong.

Les services d’intelligence artificielle hébergés dans le nuage sont la technologie la plus largement utilisée pour soutenir le développement d’applications multiéexpérience (61% des répondants), suivis du développement natif pour iOS et Android (48%) et des services back-end mobiles (45%). «Cela est cohérent avec la multiplication des interfaces utilisateur de conversation, de la reconnaissance d’images et de la voix et des autres services d’intelligence artificielle qui deviennent monnaie courante dans les application», observe encore Jason Wong. 

Déficit de compétences

Selon près de 40% des personnes interrogées, le principal obstacle à la création d’applications multi-expériences convaincantes est le besoin d’alignement des activités et de l’informatique. Plus du quart des personnes interrogées ont identifié des lacunes dans les compétences des développeurs et dans l’expérience en matière d’expérience utilisateur. «Le déficit de compétences par rapport aux technologies émergentes ne peut pas être surestimé lorsqu’on discute des inhibiteurs de la montée en puissance des initiatives numériques, y compris de la stratégie de développement multi-expériences», conclut Jason Wong.

 

Ces articles parlent de "Artificial Intelligence"

Artificial Intelligence, Deep Learning, Machine Learning

Follow this topic

Sommaire
Multi-expérience, l'avenir du développement d'applications
Titre
Multi-expérience, l'avenir du développement d'applications
Description
Par-delà le navigateur web, l'avenir, selon Gartner, est aux expériences de discussion, de voix, de réalité augmentée et portables en support du commerce numérique
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo