BizDevOps… A quand la fin des silos ?

Jan 25, 2021 | Data Intelligence | 0 commentaires

9 CIO sur 10 considèrent que la contribution des équipes à la création de valeur est freinée par des résistances internes. Le BizDevOps est encore loin.

Le BizDevOps ? OK sur le principe, mais… 93 % des CIO déclarent que leur capacité à maximiser la valeur pour l’entreprise est entravée par le travail en silos des équipes informatiques et commerciales. Les modèles d’exploitation informatiques traditionnels avec des équipes cloisonnées et de multiples solutions de surveillance et de gestion se révèlent inefficaces pour suivre les architectures cloud natives. Les équipes perdent du temps à combiner manuellement les données de solutions disparates dans un effort réactif pour résoudre les défis au lieu de se concentrer sur l’innovation.

Dynatrace vient de livrer les résultats d’une enquête internationale sur le sujet, menée auprès de 700 CIO de grandes entreprises. Et toujours la question des silos revient… Or, 89 % des CIO ont constaté une forte accélération de la numérisation à l’oeuvre au sein de leur organisation durant ces douze derniers mois. 58 % prévoient que ce rythme s’intensifiera plus encore en 2021 avec la massification du travail à distance…

Trop d’énergie perdue

En moyenne, les équipes IT passent 16 % de leur temps en réunion avec les équipes métiers pour identifier les causes de dysfonctionnements et leurs solutions. Aussi, 74 % des CIO disent en avoir marre de la nécessité de rassembler les données de plusieurs outils pour évaluer l’impact des investissements informatiques sur l’entreprise. L’impact sur la productivité -non chiffré ici- n’est pas neutre.

Pour limiter le gaspillage, 95 % des CIO estiment que les décisions d’investissement informatique devraient être davantage axées sur les données. Or, 14 % seulement disent utiliser une plateforme unifiée d’ et de monitoring, basée sur un modèle commun de données, pour accroître le niveau d’automatisation et favoriser la coopération. 

Loin des objectifs commerciaux

«À mesure que le rythme de la transformation numérique s’accélère et que les clouds modernes et dynamiques introduisent une complexité croissante, la pression exercée sur les équipes pour qu’elles prennent des décisions commerciales basées sur les données et automatise les pour fournir plus rapidement de la valeur commerciale n’a jamais été aussi grande, commente Mike Maciag, Chief Marketing Officer, Dynatrace. Cependant, le manque de collaboration entre les équipes et d’accès à une source unique de vérité dans toute l’organisation entrave la capacité des équipes à y parvenir. En utilisant des données disparates provenant de plusieurs solutions de surveillance et d’analyse et en adhérant à une vision ‘ma partie-travaille-bien’, ils gaspillent des centaines d’heures plutôt que de poursuivre des objectifs commerciaux partagés étayés par des informations précises et holistiques.»

Il est grand temps de briser les silos !

Le BizDevOps est encore loin, même si 53 % des CIO disent l’avoir adopté, 47% s’affichant NoOps. «Sans briser les silos entre l’informatique, le et l’entreprise, les organisations ne peuvent tout simplement pas suivre le rythme accéléré de la transformation numérique, poursuit Mike Maciag. Donner aux équipes une seule plateforme d’analyse et de surveillance, ancrée dans un modèle de données commun et fournissant des informations précises et en temps réel, mène des objectifs communs et améliore les résultats commerciaux.»

Le rapport est basé sur une enquête mondiale auprès de 700 CIO de grandes entreprises de plus de 1000 employés, menée par Vanson Bourne et commandée par Dynatrace en 2020. L’échantillon comprenait 200 répondants aux États-Unis, 100 au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, et 50 en Australie, à Singapour, au Brésil et au Mexique, respectivement.

Sommaire
BizDevOps... A quand la fin des silos ?
Titre
BizDevOps... A quand la fin des silos ?
Description
9 CIO sur 10 considèrent que la contribution des équipes IT à la création de valeur est freinée par des résistances internes. En cause, les silos
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo