C’est pour cela que le groupe d’origine française vient de déployer son ERP sur la base de données in-memory , l’objectif étant de réduire au maximum les de réaction sur la chaine sur les cinq continents.

«Notre projet renouvelle à peu près tout, a témoigné Laurent Rousset, CIO, , lors du SAP Innovation Forum qui s’est tenu le 10 avril à Paris. A l’horizon 2018 – 2020, l’objectif est que la chaine de gestion logistique du groupe couvre les différents continents en s’appuyant sur des processus en temps réel. Si on n’est pas dans l’instant de la prise de décision, c’est déjà trop tard!» 



Celio a commencé par retenir SAP HANA pour son datawarehouse BW dans le cadre d’un projet purement décisionnel; dans un deuxième temps, Celio a étendu l’usage de la base in-memory à l’ERP. Un seul but: réduire les délais -finance, mais aussi dans les stocks.

Celio fait produire à l’avance hors de France, faisant des paris sur les collections. Tant que le stock est en entrepôt, il ne se déprécie pas. Il faut l’amener du fournisseur à la logistique et de la logistique au magasin au tout dernier moment. «Nous avons un temps logistique de deux jours, nous devons pouvoir le réduire encore, en réagissant en fonction de la météo, et donc acheminer au dernier moment», espère Laurent Rousset.

Le défi est de gérer une chaîne d’approvisionnement et de distribution étendue sur plusieurs fuseaux horaires, ce qui implique une réactivité immédiate sur tout le périmètre. Avec HANA, Celio peut exécuter des algorithmes complexes qui vont analyser une grande quantité de données rapidement (4 collections par an, 800 pièces par collection et 35 millions de pièces vendues par an…)

La chaîne logistique doit également monter en puissance. «Pas question, en effet, de décevoir un client en magasin. S’il n’y a pas sa taille pour une chemise, il faut regarder où elle est disponible; si c’est en entrepôt, il faut pouvoir proposer de la livrer au domicile ou dans la boutique en une heure!»

Pour optimiser son système, Celio a mis en oeuvre divers outils. Notamment FootFall d’Experian, système de comptage de visiteurs et d’analyse de la fréquentation des points de vente. Egalement, à titre prédictif, les prévisions météorologiques de la société Climpact afin d’anticiper l’influence de la météo sur la mode, qu’il s’agisse de la température ou de l’hygrométrie et cela ville par ville, pays par pays.

Celio est littéralement passé à l’heure du big data. Ainsi, pour la coupe du monde de football au Brésil, afin de déterminer quels seraient les tee-shirts et les polos qui plaisent le plus, la marque de prêt-à-porter a consulté sa base de 4 millions de clients, leur proposant de voter sur les différents modèles proposés, ils avaient à sélectionner 12 modèles parmi 40.

Sommaire
Celio appose le logo HANA sur ses polos !
Titre
Celio appose le logo HANA sur ses polos !
Description
1300 boutiques dans 70 pays. Bien implantée en Europe, la marque de mode hommes Celio vise plus grand, en particulier en direction de l'Asie, au départ d'une meilleure gestion de ses stocks.
Auteur