Les utilisateurs et ont été les plus ciblés (31% des cas détectés dans cette catégorie pour le premier, 30% pour le deuxième), selon . Viennent ensuite les clients (24,6%).

Si la part du «bancaire» a reculé de 2,7 points l’an dernier par rapport à 2013, la proportion de ciblant d’autres catégories financières a augmenté. 28,8% des attaques de enregistrées l’an dernier visaient à dérober des données financières auprès des utilisateurs. Une nouvelle tendance se dessine: plutôt que cibler les banques, les hackers préfèrent aujourd’hui se concentrer sur les systèmes de paiement et les sites de .

Dans sa dernière sur le phishing financier, Kaspersky Lab précise encore que les cybercriminels ont utilisé les noms de banques réputées dans 16,3% des attaques; les noms de sites de e-commerce renommés ont été exploités dans 7,3% des attaques (contre 6,5% en 2013). reste l’enseigne la plus fréquemment attaquée dans la catégorie e-commerce: 31,7% des attaques de cette catégorie ont, en effet, utilisé des pages de phishing qui citaient cette marque.

Les experts de Kaspersky Lab ont également enregistré une hausse de la proportion des attaques de phishing financier contre les utilisateurs de Mac OS X. Globalement, 48,5% des attaques de phishing détectées sur les ordinateurs dotés de produits de Kaspersky Lab pour Mac avaient pour but de dérober des données financières. En particulier, les banques apparaissent dans 29% des attaques, les systèmes de paiement dans 11,21% et les sites de e-commerce dans 8,32%.

 

Sommaire
Titre
Clients Visa et PayPal, premiers menacés !
Description
28,8% des attaques de phishing enregistrées l’an dernier visaient à dérober des données financières auprès des utilisateurs.
Auteur