Alors que les marques, comme Intel, Apple, Visa, Amazon, Cisco, IBM, Microsoft, Facebook ou encore Twitter, ont déjà pu enregistrer leur nom de domaine en ., c’est, depuis ce 16 février 2016, au tour des entreprises, professionnels, associations ou particuliers de pouvoir le faire.

L’ .cloud a attiré l’attention du public en novembre 2014 quand Aruba a remporté cette extension face à d’autres candidats tels qu’Amazon, Charleston Road Registry (Google) et Symantec. L’extension .cloud a également fait parler d’elle lors du lancement du programme Pionniers en octobre dernier, grâce auquel un groupe d’une trentaine d’entreprises ont reçu le privilège d’en être les premières utilisatrices au travers de projets innovants.

Cette nouvelle extension ouvre de nouveaux domaines plus pertinents pour les entreprises et particuliers dont l’activité est basée sur le cloud, de manière générale. L’extension ne fait l’objet d’aucun prérequis particulier pour l’enregistrement d’un domaine.

Le lancement du .cloud s’est déroulé en plusieurs étapes. La première fut une période d’enregistrement prioritaire, appelée Sunrise, réservée aux titulaires de marques. Une deuxième étape a suivi -du 25 janvier au 5 février 2016- durant laquelle les marques, entreprises et particuliers ont pu passer leurs commandes d’enregistrement. Les noms de domaine ayant fait l’objet de plusieurs demandes valides ont été attribués au travers d’un système d’enchères entre toutes les parties ayant fait la demande.

Chez , les noms de domaine en .cloud sont disponibles à partir de 6,99 EUR jusqu’au 29 février. Un prix qui couvre le nom de domaine lui-même, mais aussi la gestion des DNS et redirections et un support gratuit 24/7. De nombreux services additionnels peuvent le compléter, comme des packs d’hébergement avec des applications pour créer son site, son blog ou un forum, des adresses email ou encore des sites e-commerce.

Sommaire
. cloud, la nouvelle extension
Titre
. cloud, la nouvelle extension
Description
Alors que les marques, comme Intel, Apple, Visa, Amazon, Cisco, IBM, Microsoft, Facebook ou encore Twitter, ont déjà pu enregistrer leur nom de domaine en .cloud, c'est, depuis ce 16 février 2016, au tour des entreprises, professionnels, associations ou particuliers de pouvoir le faire.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo