«Dans le -qui n’a, a priori, ni capacité, ni limites- le tend à devenir une abstraction, analyse , Product Development & Innovation, POST Telecom. L’image du disque s’est effacée, place au service ! Sauf qu’une photo de vacances et un contrat n’ont pas la même valeur…»

A valeurs différentes, contraintes différentes dans le cloud. Proposant trois types de stockage avec des approches différentes, répond au mieux aux différentes attentes du marché. Tout d’abord via la solution , propose un service simple en termes d’usage comme les plus populaires services de cloud public existants, à la différence près qu’il est localisé au Luxembourg, dans les data centres de POST.

PostDrive est donc un service résolument professionnel, hautement sécurisé. Les données sont cryptées de bout en bout, le chiffrement se fait par couche AES 256. Aussi, en cas de perte ou de vol d’un équipement, l’administrateur peut retirer le périphérique de sa liste et lui interdire l’accès au cloud. Mais cela ne s’arrête pas là : le stockage dans le cloud c’est aussi le back-up, lequel est également intégré dans la solution PostDrive.

«Le cloud attire, c’est évident. Transformer le stockage en service modifie la donne : le coût d’investissement est remplacé par un coût à l’usage. En même temps, le cloud inquiète. Il s’agit donc de rassurer les clients. La confidentialité et l’intégrité des données transférées sont au coeur de la question.» poursuit Luc Halbardier.

Autre approche avec la solution VPC (). L’offre est connue. POST Telecom adresse les PME et les grandes entreprises, dont les besoins en capacités sont bien différents. «Avec PostDrive et VPC, nous sommes dans des approches aux antipodes : le premier service est de type ‘ready-to-consume’, tandis que le deuxième est spécifique, la consommation étant liée aux autres éléments du système d’information. Concrètement, on s’intéresse davantage au ‘tiering’ -politique, rétention, ajustement…», poursuit Luc Halbardier.

Comme PostDrive pour les PME, VPC répond à un véritable besoin dans les plus grandes organisations : le stockage est devenu difficile à gérer et trop coûteux pour de nombreux administrateurs IT. De plus, les volumétries ne font que croître. En effet, selon IDC, les besoins de stockage des entreprises augmenteraient chaque année de plus de 50%, soit deux fois plus vite que l’augmentation de la capacité totale réellement disponible.

De là, la pertinence de l’offre VPC. Cette solution dans le cloud permet de résoudre implicitement des questions techniques souvent complexes telles que la déduplication, la compression, l’allocation fine et d’autres mécanismes.

Dernier pilier de l’offre de POST Telecom, les solutions de stockage on premise. Elles peuvent être classiques ou d’avant-garde. Récemment, dans une institution financière de la place, POST Telecom a installé avec Dell une plateforme hyperconvergée de virtualisation Nutanix. Soit encore la consolidation sur une seule pile logicielle de tous les composants d’infrastructure et de toutes les fonctionnalités nécessaires au traitement de workloads (charges de travail) déplaçables. Et Luc Halbardier de conclure : «L’un des enjeux est de faciliter l’évolutivité exponentielle de consommation des ressources, en évitant de réinvestir dans de nouvelles briques d’infrastructure coûteuses. D’un point de vu technologique, c’est fabuleux !».

 

 

Sommaire
De quel type de stockage avez-vous réellement besoin ?
Titre
De quel type de stockage avez-vous réellement besoin ?
Description
Proposant trois types de stockage avec des approches différentes, POST Telecom répond au mieux aux différentes attentes du marché.
Auteur