, la compagnie (202 Airbus A320 et A319) multiplie les technologies pour réduire ses coûts, préserver son niveau de ponctualité et, surtout, garantir un haut niveau de .

ComputerCraft fournira des programmés pour scanner et analyser les appareils et envoyer des rapports aux ingénieurs, les alertant notamment de tout dégât nécessitant une inspection plus approfondie ou des travaux de maintenance.

easyJet expérimente également une technologie vidéo similaire, développée par Vidcie et XO Eye, permettant une diffusion en direct sur les écrans du centre de contrôle des opérations de ce que voit l’ingénieur sur le tarmac. Actuellement ces procédures sont effectués par l’envoi de photos par e-mail. L’objectif est de diagnostiquer à distance des problèmes techniques. Ce qui sera particulièrement utile au sein des aéroports les plus reculés du réseau (138 destinations actuellement).

Parallèlement, des nouvelles applications permettront d’accélérer les processus. Elles sont en cours de développement et certaines devraient être testées dès cet été. Il est notamment question d’une application permettant aux ingénieurs d’identifier et de remplacer des pales de ventilateur endommagées -par exemple après un impact d’oiseau- plus rapidement, après la numérisation de ces pales et la commande automatique de pales de rechange à l’inventaire de la compagnie.

easyJet va également achever l’installation de tablettes tactiles Panasonic en remplacement des ordinateurs portables et des cartes de navigation imprimées dans tous ses cockpits d’ici la fin du mois de mai.

La compagnie compte également utiliser la technologie e-paper développée par Sony, pour s’affranchir totalement de l’utilisation de papier en cabine.

Pour suivre les vols en temps réel, le transporteur travaille avec FlightWatching qui développe un logiciel web appelé WILCO, qui reçoit en temps réel les données de vol de l’avion via le système de messagerie ACARS. Les données sont ensuite retranscrites dans un schéma animé capable de détecter tout problème potentiel et de répondre aux problématiques techniques identifiées avant même l’atterrissage.

Sommaire
Titre
Drones et zéro papier pour easyJet
Description
easyJet, la compagnie low cost (202 Airbus A320 et A319) multiplie les technologies pour réduire ses coûts, préserver son niveau de ponctualité et, surtout, garantir un haut niveau de sécurité.
Auteur