Embauchez, Deel s’occupe du reste !

Nov 15, 2022 | Workplace | 0 commentaires

Deel propose aux entreprises d’employer des collaborateurs dans le monde entier, sous statut salarié ou freelance, en les déchargeant de toute la partie administrative et réglementaire de la gestion des ressources humaines.

L’embauche à l’échelle mondiale est un excellent moyen d’attirer les meilleurs et de se développer dans le monde entier. Mais c’est complexe. L’ouverture de bureaux régionaux et la gestion de la masse salariale locale, des avantages sociaux, des impôts, de l’équipement et de l’équité prennent du temps. C’est la mission de Deel. Vous pouvez donc embaucher dans 150 pays sans tracas.

La propose aux entreprises d’employer des collaborateurs dans le monde entier, sous statut salarié ou freelance, en les déchargeant de toute la partie administrative et réglementaire de la gestion des ressources humaines. Inédite à cette échelle, cette proposition survient au bon moment : Deel surfe en effet sur la mondialisation du marché du travail des freelances, le dynamisme de l’emploi dans l’OCDE et la croissance des effectifs de travailleurs indépendants surreprésentés dans les métiers porteurs de la tech.

Sans créer une structure juridique…

Au final, Deel évite aux entreprises le travail un peu ingrat de créer des structures juridiques réelles, la start-up proposant quasiment une Saas. Un positionnement qui fait sens au Luxembourg et en Belgique, où l’entreprise vient de s’installer. Fondée voici trois ans, Deel a encore levé 425 millions USD, une opération qui porte sa valorisation à 5,5 milliards…

Concrètement, Deel permet aux employeurs d’employer du personnel dans plus de 150 pays, de gérer des équipes à distance et d’effectuer l’administration des salaires, y compris le paiement dans toutes les devises courantes et les cryptomonnaies, avec une seule en ligne. L’entreprise internationale simplifie ainsi l’application de politiques de travail hybride pour les employeurs. Les entreprises clientes peuvent ainsi pénétrer de nouveaux marchés sans devoir consentir d’investissements, solliciter des conseils juridiques coûteux, ni adopter les règles compliquées de la comptabilité locale. Parallèlement, elles peuvent élargir leur pépinière de talents, du niveau local au niveau mondial, afin de trouver le meilleur talent pour le poste, sans être limitées par la localisation, les entités ou la méconnaissance des réglementations locales.

Les frontières ne sont plus une restriction

« Le travail à distance ou hybride ne permet pas seulement de travailler à domicile. Nous constatons que, au Luxembourg en particulier, beaucoup d’entreprises recrutent à l’étranger pour renforcer leurs équipes. Une frontière ou une autre politique financière ou de travail ne devrait pas constituer une restriction. Nous mondialisons le marché du travail tout en respectant les lois et les modes de travail locaux », indique Shuo Wang, co-founder et Chief Revenue Officer, Deel. 

A entendre Dennis Valkema, Benelux, Deel, les entreprises veulent recruter les meilleurs plutôt que les meilleurs talents locaux. « Souvent, malheureusement, elles s’en abstiennent en raison de formalités administratives complexes ou d’un investissement de toute façon trop élevé. » La mission de Deel est de faire en sorte qu’un marché du travail mondial devienne une réalité au Luxembourg et en Belgique également. 

Collaboration avec WeWork

Au cours d’une prochaine étape visant à simplifier le travail à distance, Deel s’est associée à WeWork. Cette collaboration permet d’offrir aux entreprises des lieux de travail flexibles dans le monde entier pour leurs collaborateurs.

« Comme nous utilisons WeWork pour offrir à nos propres équipes internationales un environnement de travail flexible, il était donc logique d’étendre ce partenariat à nos clients. Offrir des lieux de travail flexibles directement par l’intermédiaire de Deel n’est qu’une autre façon de simplifier les RH au niveau mondial », souligne Alex Bouaziz, co-founder & CEO, Deel.

Des enquêtes démontrent que la multiplication des formules de travail proposées aux travailleurs est devenue un facteur important pour attirer et retenir les . Selon la de médias sociaux LinkedIn, une formule de travail flexible est la priorité qui affiche la plus forte croissance parmi les candidats à l’emploi depuis 2020. Ainsi, WeWork a constaté une croissance de 210 % de la demande d’espaces de travail flexibles au cours de l’année écoulée.

La collaboration avec WeWork s’inscrit dans le prolongement d’accords antérieurs avec Hofy et Paysend afin de simplifier plus avant la constitution d’une équipe mondiale pour les entreprises. En outre, Deel s’est associée à Paysend, un partenaire FinTech afin de développer le transfert instantané de cartes. Paysend veille à ce que la situation géographique et les processus de paiement complexes ne soient plus un obstacle au recrutement des meilleurs talents.