Evident AI Index, retard des européennes

Fév 15, 2023 | Ai, Data Management | 0 commentaires

En matière d'AI, les banques les plus avancées… ne sont pas européennes ! L'Evident AI Index met en nos lacunes.

Un classement sans appel : les banques nord-américaines trustent les trois premières places et occupent sept places du Top 10. Première dans les quatre catégories de l'index (compétences, innovation, leadership et transparence), JPMorgan Chase devance de plus de 20 points ses poursuivants immédiats, Royan Bank of Canada, Citigroup ou UBS. Seules trois banques européennes se retrouvent dans le top 10. UBS, la meilleure grande banque européenne de ce classement (4ème), ainsi que la néerlandaise ING (7ème) et la française BNP Paribas (10ème ).

Selon les indications du cabinet Evident, son classement se base sur 143 indicateurs tirés de millions de points de données accessibles au public. Notamment les rapports des entreprises et une série de sources de données tierces. A la tête d'Evident, Alexandra Mousavizadeh, Co-founder & CEO, et Annabel Ayles, Co-founder & COO, affirment que l'indice est construit avec la contribution de plus de 50 experts en AI et du domaine bancaire. Chacune des banques a reçu une note de 1 à 100 dans quatre dimensions principales : talent, innovation, leadership et transparence. « Alors que l'application réelle de l'intelligence artificielle s'accélère à une vitesse étonnante, nous pensons que cette transformation est trop importante -pour les managers, pour les investisseurs, pour la société dans son ensemble- pour se produire dans une pièce sombre. Notre indice mesure la course à la maturité de l'AI bancaire d'une manière qui place la transparence en tête de l'agenda. »

JPMorgan Chase, l'exemple à suivre

Dans le classement, JPMorgan Chase sort réellement du lot. Pour Evident, qui en fait un exemple, ce positionnement est fondé sur une vision à long terme et sur un engagement des plus hauts niveaux de management, soutenu par des importants et durables.

« La banque a adopté l'approche privilégiée par les entreprises technologiques, en permettant à des talents de premier plan de combiner la publication de recherches universitaires avec les opportunités qu'offre la banque, telles que la richesse des données à disposition, des rémunérations attrayantes et la possibilité de relever des défis concrets », justifient les auteurs du rapport. Et de souligner, encore, que « la course aux usages de l'AI au sein du secteur bancaire ne fait que débuter… »

Réussir la greffe

Et ce pourrait être en 2023 que tout se jouera. L'essor de ChatGPT accélérera le phénomène, offrant une expérience client plus personnalisable et conviviale. « C'est l'année de l'AI ; nous constatons une augmentation rapide de son usage dans presque tous les secteurs. » Evident est idéalement placé pour fournir cette clarté.

« Imaginez une banque de détail personnalisée offrant un service d'assistance semblable à celui d'un humain à la vitesse de l'Internet ou des services de banque d'investissement déployés jusqu'aux petites et moyennes entreprises », lancent les auteurs du rapport. A condition évidemment d'investir dans les technologies sous-jacentes, mais aussi de réussir la greffe au sein d'organisations employant parfois des centaines de milliers de personnes. Un facteur essentiel qui échappe, pour l'instant, à l'index d'Evident.