Le média qui explore la transformation digitale

Après ContinuousNext, le TechQuilibrium de Gartner

Nov 5, 2019 | Al, Latest News | 0 commentaires

TechQuilibrium, un point d’équilibre. Ce point, selon Gartner, est absolument nécessaire à trouver dans ce monde en mouvement permanent.

Les CIO sont confrontés à un monde en constante évolution. Pour réussir dans cet environnement, ils doivent trouver des moyens de surmonter cette incertitude en s’imposant dans les virages, explique Valentin Sribar, Senior Research VP, Gartner.

«Trois forces sont à la base : la géopolitique, l’économie et l’émergence de géants numériques. Tous trois créent de l’incertitude et de la pression pour les responsables IT ! De là, la nécessité à trouver leur TechQuilibrium : un point d’équilibre technologique qui définit la manière dont une entreprise numérique doit être concurrentielle ou dominante dans la société numérique.»

Après ContinuousNext, présenté l’an dernier, le TechQuilibrium. Un concept chasse l’autre. Gartner l’a présenté hier au cours de son traditionnel Symposium à Barcelone. Ce nouveau mot-valise illustre la manière dont les équipes IT doivent s’y prendre pour conserver la maitrise et affronter tout à la fois la transformation des entreprises et la digitalisation de la société.

Concept… et néanmoins pragmatisme

Concept, TechQuilibrium se veut être avant tout une approche pragmatique pour s’assurer du point d’équilibre entre les dépenses IT et les revenus escomptés. Mais aussi la nécessité de s’adapter à un environnement concurrentiel tout en sachant protéger les données personnelles de ses clients. Un équilibre donc, mais pas un statut quo. Pour Valentin Sribar, il convient d’être extrêmement réactif pour toujours se tenir au point d’équilibre en dépit d’un environnement changeant.

De bonnes décisions sont essentielles au succès de chaque secteur, de chaque organisation et de la société, martèle Gartner. A mesure que les entreprises intègrent davantage de technologie et que plus de décisions sont automatisées dans une société numérique, il peut être difficile pour le leadership humain de suivre le rythme.

«Les organisations doivent trouver l’équilibre technologique entre les personnes qui prennent des décisions et les systèmes d’AI. Votre décision TechQuilibrium, insiste Valentin Sribar, sera probablement un mélange des deux, axé sur la collaboration entre les personnes et les machines, à travers l’intelligence artificielle.» Gartner prédit que d’ici 2022, 40% des employés consulteront un agent d’AI pour une aide à la décision. La plupart des environnements, en particulier complexes et riches en données, nécessiteront un partenariat entre les humains et les machines, les machines effectuant un travail de traitement de données complexe, les personnes interprétant et renforçant les décisions.

Se concentrer sur quatre vecteurs

Le point d’équilibre est différent en fonction des secteurs, des marchés et des organisations, explique encore Gartner. Il n’empêche : certaines organisations sont plus en avance que d’autres. Selon les chiffres du CIO Agenda 2020, 20 % des entreprises interrogées dans le monde affirment que leurs produits ou services sont d’ores et déjà digitaux. Et 39 % disent que la gestion interne, les processus et la logistique ont été améliorés grâce à l’IT. Les CIO les plus en pointe estiment que 50 % des opérations de leurs organisations reposent désormais fortement sur le numérique; un tiers de la valeur de l’entreprise y est directement lié.

Il reste donc de la marge pour nombre de CIO qui, pour la plupart, doivent «accélérer leurs initiatives IT pour atteindre leur propre équilibre». Toujours selon Valentin Sribar, il leur faut se concentrer sur quatre vecteurs : leur leadership, la manière dont leur entreprise gère la prise de décision, l’expérience client et, enfin, la notion de société digitale -si chère à Gartner.

Plus réactifs ou défensifs qu’affirmés ou offensifs…

Hélas, nous en sommes loin, constate Tina Nunno, Research VP, Gartner, après avoir interviewé plus de 15 000 responsables IT. «La majorité se considèrent plus susceptibles d’être réactifs ou défensifs qu’affirmés ou offensifs… Pour atteindre le TechQuilibrium et gagner dans les virages, il faut passer à l’offensive. Cela signifie pouvoir pivoter, générer de la puissance et marquer des points…»

Ses conseils ? Pragmatiques. Un : déterminer les conditions idéales de collaboration avec le reste de l’entreprise; négocier les conditions finales en tant que partenaires et convenir d’un ensemble final de principes de travail. Deux : renforcer l’équipe offensif en créant des équipes de fusion composées d’experts techniques et fonctionnels capables de développer l’activité et de la défendre en même temps. Trois : marquer des points auprès du conseil; diriger les discussions traditionnelles et numériques en fonction des revenus, des coûts et des risques. Action !

Ces articles parlent de "Artificial Intelligence"

Artificial Intelligence, Deep Learning, Machine Learning

Follow this topic

Sommaire
Après ContinuousNext, le TechQuilibrium de Gartner
Titre
Après ContinuousNext, le TechQuilibrium de Gartner
Description
TechQuilibrium, un point d'équilibre. Ce point, selon Gartner, est absolument nécessaire à trouver dans ce monde en mouvement permanent.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo