On savait que les technologies de l’information attirent majoritairement les . En Europe, 81,9% des spécialistes employés sont des , vient de chiffrer Eurostat. Et c’est au que l’on en compte le plus : 89,2% !

De même, le pourvoi de postes vacants de spécialistes ICT est le plus difficile en République tchèque et au Luxembourg (59%% chacun), suivis de l’Autriche (56%), des Pays-Bas (53%), de Malte (52%), de l’Estonie, de l’Irlande et de la Slovénie (51% chacune).

A l’échelle de l’Union européenne, en 2014, plus d’une entreprise sur trois ayant recruté ou tenté de du personnel pour des emplois nécessitant des compétences de spécialiste des TIC avait des postes vacants difficiles à pourvoir, et ce, dans chaque Etat membre -à l’exception de l’Espagne (14% des entreprises), du Portugal (21%), de la Bulgarie et de l’Italie (31% chacune), ainsi que de la Pologne (32%).

Au total, dans l’Union européenne, près de 8 millions de personnes étaient employées en 2014 comme spécialistes ICT. Le secteur représente 3,7% de l’ total. Les spécialistes ICT dans l’UE sont principalement employés au Royaume-Uni (1,49 million de personnes), en Allemagne (1,47 million) ainsi qu’en France (0,91 million). Ces trois Etats membres totalisaient près de la moitié de l’ensemble des spécialistes ICT employés dans l’UE en 2014.

En termes relatifs, les pourcentages les plus élevés en 2014 de spécialistes ICT dans l’emploi total ont été relevés en Finlande (6,7%) et en Suède (6,0%). Ces deux Etats sont suivis du Luxembourg (5,1%), de l’Estonie et des Pays-Bas (5,0% chacun). À l’autre extrémité de l’échelle, la Grèce (1,3%), la Bulgarie et la Lituanie (1,9 % chacun).

Par rapport à 2011, le nombre absolu de spécialistes ICT tout comme leur part dans l’emploi total ont augmenté en 2014 dans la quasi-totalité des Etats membres, notamment au Portugal, en Allemagne, en Belgique, en Finlande, en France et au Luxembourg. A l’échelle de l’UE, le nombre de spécialistes ICT a progressé de près de 1,2 million de personnes entre 2011 et 2014 et leur part dans l’emploi total est passée de 3,2% à 3,7%.

Plus de la moitié (56,5%) des spécialistes ICT étaient diplômés de l’enseignement supérieur. Ce constat vaut pour la majorité des Etats membres. La plus forte proportion a été enregistrée en Espagne (en 2014, 77,4% des spécialistes des ICT y étaient diplômés de l’enseignement supérieur), devant la Belgique (72,9%), la Bulgarie et Chypre (72,3% chacun), l’Irlande (71,4%), le Luxembourg (71,0%) et la Lituanie (70,2%).

 

Sommaire
ICT, un métier d'hommes !
Titre
ICT, un métier d'hommes !
Description
On savait que les technologies de l'information attirent majoritairement les hommes. En Europe, 81,9% des spécialistes ICT employés sont des hommes, vient de chiffrer Eurostat. Et c'est au Luxembourg que l'on en compte le plus Luxembourg : 89,2% !
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo