Les secteurs d’activité très réglementés comme la , les employés à de et les marchés émergents présentent le plus grand facteur de risque pour la des données des entreprises !

Réalisée auprès de plus de 11 500 employés dans plus de 23 pays, l’ sur les menaces de sécurité d’Aruba Networks «Sécuriser la génération #GenMobile : Votre entreprise court-elle le risque ?» révèle des pratiques de plus en plus désinvoltes à l’égard des questions de sécurité.

Le rapport dévoile des disparités d’une ampleur alarmante quant à l’utilisation des appareils mobiles et des données, et cela selon les secteurs d’activité, les individus et les pays. En particulier, la finance laisse ses données sans protection, assure . 39% des sondés appartenant à des institutions financières reconnaissent avoir perdu des données d’entreprise du fait de la mauvaise utilisation d’un appareil portable -un ordre de grandeur supérieur de 25% à la moyenne de l’ensemble des secteurs étudiés !

On apprend aussi que les hommes sont plus exposés au vol de données : ils ont 20% de chances de plus que les femmes de perdre des données personnelles ou des données clients à cause de la mauvaise utilisation d’un smartphone et 40% de chances de plus d’être victimes d’une usurpation d’identité.

Toujours est-il que le partage devient la norme : six employés sur dix déclarent prêter leurs appareils personnels et professionnels à d’autres employés de manière régulière. Près d’un employé sur cinq n’utilise pas de sur ses appareils; 22% de ceux-ci indiquent ne pas appliquer de mesure de sécurité pour ne pas compliquer le partage.

Plus de la moitié des employés d’aujourd’hui (56%) se disent prêts à désobéir à leur supérieur pour mener à bien leur travail, de même que la majorité (51%) estime que les technologies mobiles leur permettent d’être plus productifs et impliqués. Enfin, plus des trois quarts des sondés (77%) se disent prêts à effectuer eux-mêmes des opérations informatiques.

 

Sommaire
Titre
Mobilité : trop de pratiques désinvoltes... dans la finance !
Description
Le rapport d'Aruba Networks dévoile des disparités d’une ampleur alarmante quant à l’utilisation des appareils mobiles et des données, et cela selon les secteurs d’activité et les individus
Auteur