Numen Europe et Labgroup réunissent leurs forces dans une offre de (-as-a-Service) conjointe. Le premier, expert en traitement externalisé de données et documents sensibles, et le deuxième, tiers-archiveur de métier depuis 38 ans, s’associent autour d’une offre unique en son genre sous forme de solution clé en main, incluant logiciels et services à la demande.

Le besoin est réel : optimiser la gestion, la protection et la conservation des documents, tant physiques qu’électroniques, dans une optique «Paperless Office». Pour comme pour , il est en effet insuffisant de proposer la prise en charge de certaines opérations ponctuelles, comme la des documents papier ou l’ à long terme, quand les entreprises expriment un besoin d’externalisation complète de processus de traitement de l’information.

C’est donc toute la «supply chain» de l’information qui est couverte par l’offre DaaS : depuis la collecte physique ou la capture automatique, jusqu’à la destruction certifiée, en passant par la classification, la dématérialisation, l’indexation, l’extraction de données, l’analyse de données (Data Analytics), la gestion électronique des flux (Enterprise Content Management, Workflow Management, and Collaboration Tools), l’archivage physique ou électronique (Records Management), la sauvegarde, l’éditique (Desktop Publishing), la composition et le routage.

L’offre DaaS est commercialisée par Numen Europe et Labgroup, qui restent indépendantes l’une de l’autre, et cela tant en mode SaaS qu’en mode licence ou en mode intégration de services. Les deux entreprises se connaissent bien, Labgroup utilisant notamment la suite ECM EasyFolder de Numen depuis plus de deux ans.

«Nous allier était juste évident, affirme , Deputy General Manager, Numen Europe. Nous avons choisi de regrouper nos compétences respectives. Car si, dans l’ensemble, elles sont similaires, elles sont aussi différentes.» Tant Numen Europe que Labgroup se sont fixé la même mission : couvrir tout le cycle de vie des documents, chacune s’appuyant sur ses points forts. De fait, tant Numen Europe que Labgroup sont certifiées ISO 9001 et ISO 27001, ont le statut de PSF de support, et ont investi lourdement pour devenir prochainement PSDC-DC (Prestataire de Services de Dématérialisation et de Conservation).

«Nous aurions pu en rester là, c’est-à-dire se regarder comme des concurrents. Nous avons préféré privilégier la voie du partenariat, commente , CEO, Labgroup. D’une posture a priori concurrentielle, nous nous sommes alliés pour nous renforcer. A l’issue de notre réflexion, cette offre DaaS -unique par le niveau d’expertise et les ressources que nous sommes capables de mettre en oeuvre. Ensemble, nous proposons à nos clients le meilleur de nos entreprises, en ajoutant un avantage compétitif exclusif : la continuité d’activité garantie par la redondance de nos infrastructures et de nos équipes. Un point clé pour satisfaire les fortes exigences du marché et du statut ! Bref, Numen Europe et Labgroup apportent plus ensemble à leurs clients que séparément.» La proposition est unique. Et sur le marché naissant des PSDC, elle fera la différence.

A chacun ses points forts. Côté Numen Europe, c’est clairement la dématérialisation. Côté Labgroup, c’est l’archivage tant numérique que physique. Et Bernard Moreau de poursuivre la démonstration des avantages de l’alliance : «Dans notre métier de tiers-archiveur, le client vérifie avant tout la pérennité du service, il peut en effet nous confier la conservation intègre d’informations sensibles pour des dizaines d’années. Notre pérennité est à nouveau renforcée.»

Tant Numen Europe que Labgroup ont commencé à répondre aux premiers RFI (Request For Information) et RFP (Request For Proposal). L’accueil est largement positif. «L’alliance de nos deux sociétés va s’avérer fructueuse localement, mais également par-delà les frontières du Grand-Duché, estime David Gray. Ensemble, nous avons la capacité de remporter des marchés d’envergure au niveau européen et pour de grands groupes internationaux.» Côté Numen Europe, ce sont des débouchés en France, au Royaume-Uni, mais aussi en Belgique et aux Pays-Bas; côté Labgroup, on songe davantage à Gibraltar et Dublin, où l’entreprise de Contern a créé des filiales. Et David Gray de conclure : «Nous comptons ainsi contribuer largement à l’ambition du de devenir le coffre-fort électronique de l’Europe !»

Sommaire
Numen Europe et Labgroup font DaaS conjoint
Titre
Numen Europe et Labgroup font DaaS conjoint
Description
Numen Europe et Labgroup réunissent leurs forces dans une offre de DaaS (Document-as-a-Service) conjointe. Le premier, expert en traitement externalisé de données et documents sensibles, et le deuxième, tiers-archiveur de métier depuis 38 ans
Auteur