Observabilité et enjeux métiers, le lien nécessaire

Mar 5, 2021 | Data Intelligence | 0 commentaires

La rapide a ajouté une complexité technique handicapante dans les départements IT. Il est urgent de relier observabilité IT et enjeux métiers

L’observabilité IT n’est plus un vague concept, mais une nécessité. Une urgence même. 75 % des décideurs IT au niveau mondial déclarent que la pandémie a créé une complexité informatique sans précédent. Les causes ? L’évolution des priorités (80 %), suivie par une hybridation galopante des technologies cloud et internes (78 %). Retenons aussi que, pour trois répondants sur quatre (77 %), l’accélération de la migration vers le cloud enregistrée en 2020 a contribué aux qu’ils rencontrent actuellement.

La supervision informatique évolue avec la migration accélérée vers le cloud et l’empilement de technologies, constate AppDynamics. Dans un système d’information qui bouge vite avec une multiplication des technologies, l’absence de solution unifiée pour superviser les performances IT constitue un facteur supplémentaire de complexité pour 74 % des décideurs IT. Or, le rythme soutenu des projets va perdurer en 2021, prévoit -sans risques- la filiale de Cisco. Une grande majorité d’entre eux s’inquiète désormais de leur capacité à non seulement superviser les performances de l’IT mais, et surtout, à les mettre en relation avec les enjeux métier.

L’innovation a un prix… humain

La pandémie de -19 est passée par là. Les conclusions de l’étude révèlent une augmentation spectaculaire de la complexité causée par le besoin urgent d’innovation.  Première conséquence, une multiplication des technologies mises en oeuvre. De là, un besoin urgent d’observabilité IT. Objectif : aider les décideurs IT à gérer leur environnement, trouver l’information pertinente dans le ‘bruit’ des données. Et, in fine, se focaliser sur ce qui importe le plus pour leur entreprise.

En 2020, les n’ont eu d’autre choix que d’accélérer le passage à des approches numériques afin de minimiser l’impact économique de la pandémie. Pour ce faire, les décideurs IT ont été en première ligne pour apporter une réponse technologique. Cela a entraîné une accélération multipliée par trois des projets de transformation numérique. Mais l’innovation rapide a un prix. Et, sans surprise, les décideurs IT se sont retrouvés sous une pression considérable. 89 % d’entre eux ont senti une pression énorme au travail. 84 % admettent avoir eu des difficultés à s’arrêter. En outre, 81 % ont exprimé leur frustration au travail;.63 % ont constaté une augmentation des conflits avec leurs collègues…

Réduire le ‘bruit’, première priorité

Les principaux contributeurs aux difficultés actuelles sont désormais parfaitement ciblés. Un : les nouvelles priorités (80 %). Deux : la multiplication des technologies avec un mixte de technologies traditionnelles et de technologies cloud (78 %). Trois : l’accélération de la migration vers le cloud (77 %). Et quatre : des solutions de monitoring multiples et déconnectées entre elles (74 %).

Cette augmentation de la complexité informatique a considérablement accru la quantité de données créées dans la pile technologique : de l’application en passant par l’infrastructure, le réseau et la sécurité. Pour 85 % des décideurs IT, la première priorité, aujourd’hui, est de réduire le ‘bruit’ causé par les volumes de données. Et cela ne peut que passer par une solution unifiée pour permettre une visibilité en temps réel sur l’ensemble de l’environnement IT.

Prioriser les dimensions utilisateurs et métier

Si la plupart des décideurs IT reconnaissent que la capacité à surveiller l’environnement IT est importante, l’écrasante majorité (92 %) affirme que la capacité à relier les performances technologiques aux enjeux métiers tels que l’expérience client, les transactions commerciales et les revenus permettra d’atteindre les objectifs d’innovation au cours de l’année à venir. 96 % reconnaissent que la capacité à relier l’observabilité IT complète de la pile technologique aux résultats métier en temps réel sera essentielle.

L’urgence ? Pouvoir se focaliser sur ce qui impacte le plus. Et donc prioriser les dimensions utilisateurs et métier. Les enjeux n’ont jamais été aussi élevés pour les décideurs IT et leurs organisations d’obtenir les ressources et le soutien nécessaires. En effet, les trois quarts (75 %) des répondants affirment que leur organisation doit relier l’observabilité IT complète de la pile technologique aux résultats métiers dans les 12 mois afin de rester compétitive.

 

 

Sommaire
Observabilité IT et enjeux métiers, le lien nécessaire
Titre
Observabilité IT et enjeux métiers, le lien nécessaire
Description
La transformation numérique rapide a ajouté une complexité technique handicapante dans les départements IT. Il est urgent de relier observabilité IT et enjeux métiers.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo