Oracle Autonomous Transaction Processing : inédit !

par | Août 13, 2018 | Technologie | 0 commentaires

Oracle Autonomous Transaction Processing utilise l’apprentissage automatique et l’automatisation pour offrir des économies, une sécurité, une disponibilité et une productivité inédites.

Une révolution en douceur reposant sur la même base de données. En revanche, Oracle Autonomous Transaction Processing propose un apprentissage automatique et des capacités d’automatisation uniques, assurant des économies, une sécurité, une disponibilité et une productivité inédites. Avec ce nouveau service de base de données autonome dans le cloud d’Oracle, l’éditeur propose de gérer les applications les plus exigeantes en matière de finance, de commerce de détail, de fabrication et d’affaires publiques. Oracle Autonomous Transaction Processing prend en charge un mélange complexe de charges de travail de traitement de transactions, de rédaction de rapports, de traitement par lots et d’analyse.

«Oracle est de loin la meilleure base de données au monde et elle vient de faire une avancée majeure, puisqu’elle est désormais autonome, explique Larry Ellison, le charismatique fondateur d’Oracle. Elle offre ainsi un système bien plus fiable et bien plus sécurisé, un système qui protège contre le vol de données, qui est fonctionnel 99,995% du temps et qui renforce considérablement la productivité des organisations et de leurs développeurs…»

Traditionnellement, la création d’un système de gestion de base de données requiert la participation d’experts pour construire sur mesure et entretenir manuellement un ensemble complexe de matériels et de logiciels. La base de données autonome d’Oracle révolutionne la gestion de données en utilisant l’apprentissage automatique pour fournir un service de base de données autonome dans son fonctionnement, sa sécurisation et sa réparation, accompagné des économies d’échelle et de la flexibilité du cloud. Ce service permet aux utilisateurs de créer instantanément de nouvelles bases de données autonomes et de convertir facilement des bases de données existantes afin de fortement réduire les coûts et le délai de commercialisation.

Frais administratifs et frais d’exécution à la baisse

Complétant le service d’entreposage des données Oracle Autonomous Data Warehouse, Oracle Autonomous Transaction Processing peut prendre en charge une combinaison complexe de traitement autonome de transactions de haute performance, de rédaction de rapports, de traitement par lots, d’applications de l’Internet des objets et d’apprentissage automatique, en assurant un développement et un déploiement plus simples des applications et en permettant des analyses en temps réel, une personnalisation et une détection des fraudes sur les données transactionnelles en direct.

Une automatisation totale des opérations de base de données et d’infrastructure peut réduire les frais administratifs jusqu’à 80%. L’efficacité d’une base de données qui s’optimise elle-même ainsi qu’une tarification flexible, par utilisation, assure une réduction des frais d’exécution jusqu’à 90%.

99,995% de disponibilité

L’application automatique des dernières mises à jour de sécurité sans période d’arrêt élimine les vulnérabilités aux cyberattaques, insiste Oracle. La protection contre tous les types d’erreurs y compris les erreurs système, les coupures de courant régionales et les erreurs d’utilisateurs, assure une disponibilité à 99,995%, soit moins de 2,5 minutes de temps d’arrêt par mois, entretien inclus.

Surtout, l’élimination de l’entretien des bases de données permet aux administrateurs de bases de données de se concentrer sur la maximisation de la valeur des données. Les développeurs gagnent en souplesse en créant instantanément et en utilisant facilement des bases de données qui ne nécessitent aucun réglage manuel. Des algorithmes d’apprentissage automatique intégrés permettent de développer des applications offrant des prédictions en temps réel, comme un shopping personnalisé et une détection des fraudes.

«De manière générale, la tâche la plus compliquée d’un DBA consiste à affiner et entretenir une base de données transactionnelles essentielles, souligne Carl Olofson, Research Vice President, IDC. En plus d’examiner les statistiques et d’apporter les réglages nécessaires, le DBA doit très fréquemment appliquer des corrections, dont des corrections de sécurité -une activité sujette aux erreurs et qui perturbe les opérations. Grâce à Oracle Autonomous Transaction Processing, Oracle a éliminé ces tâches problématiques, offrant ainsi au DBA l’occasion de se concentrer sur une activité à plus forte valeur -la création d’applications plus réactives aux besoins des entreprises- et aidant les sociétés à s’assurer que les données ne seront pas compromises par des vulnérabilités connues.»

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC
Sommaire
Titre
Oracle Autonomous Transaction Processing : inédit !
Description
Oracle Autonomous Transaction Processing utilise l’apprentissage automatique et l’automatisation pour offrir des économies, une sécurité, une disponibilité et une productivité inédites.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo