, traçabilité par

Août 11, 2020 | Latest News, Mobility | 0 commentaires

Traçabilité à l’accueil des entreprises sans app à télécharger. Juste un QR code à scanner avec son en arrivant sur le lieu de rendez-vous.

Pas d’app à télécharger, juste un QR code à scanner avec son smartphone (iOS, Android, Windows Mobile) en arrivant sur le lieu de rendez-vous. En somme, la traçabilité sous sa forme la plus simple. Et efficace.

Avec Seriane Protect People, Up Trace étend son champ d’action. Connue dans le monde industriel, en particulier l’agro-alimentaire, avec ses solutions d’identification et de pilotage de flux, l’entreprise d’Uewerpallen répond à un besoin induit par l’arrivée du COVD-19 : la traçabilité des personnes. Ici, comme le visiteur ou l’employé utilise son smartphone, il n’est jamais en contact physique avec un cahier, un bic ou un écran commun.

Vert, vous entrez; orange, il y a un risque !

Le marché ? Potentiellement énorme ! Des entreprises, mais aussi les maisons de repos ou les résidences-services sont tenues d’assurer une identification de tous leurs visiteurs. Une mission assez fastidieuse et lourde à gérer d’autant que de plus en plus de sociétés n’ont plus de personnel de réception. Qui plus est, la fonction ‘accueil’ est de plus en plus souvent digitalisée, note Thierry van Ravestyn, CEO, .

«Nous voulions une solution simple, la plus simple à mettre en oeuvre. Nous avons profité de la période de confinement pour inviter nos développeurs à l’imaginer et la concevoir. Trois semaines ont suffi. Un beau développement en mode Agile !»

Lorsqu’il a scanné le QR code, le visiteur commence par remplir ses coordonnées. Il sélectionne la personne qu’il doit rencontrer et répond à un questionnaire rédigé par l’entreprise. En retour, il reçoit un e-mail de confirmation et d’accès à l’entreprise. En fonction des réponses faites, un code couleur -vert ou orange- est édité. Le vert signifie que la personne est ‘sans risque’, orange indique un risque de contamination…

Les informations conservées deux mois

A la sortie, le visiteur re-scanne le QR code. «Il s’agit, en l’occurrence, de questions liées à son état de santé, poursuit Thierry van Ravestyn. Nous garantissons bien entendu la confidentialité de ses réponses.»

De même, le visiteur doit confirmer qu’il a bien lu le texte conforme au GDPR qui explique les conditions d’utilisation des données. Dans ce cas précis de crise sanitaire, le texte spécifie que ses données seront supprimées après deux mois. «A l’avenir, lorsque cette épidémie sera derrière nous, on pourrait imaginer d’autres questions et d’autres objectifs de suivi. Si l’entreprise souhaite faire un autre usage de la solution et collecter d’autres données, à des fins commerciales par exemple, le texte GDPR apparaissant pourra être adapté», ajoute Thierry van Ravestyn.

En mode à 35 EUR / mois

Aujourd’hui, la solution a été adoptée par une dizaine d’entreprises. Les retours ont été très positifs. Up Trace se félicite surtout d’avoir touché des marchés jusqu’ici non abordés -comme les maisons de repos. Les communes et autres autorités publiques ont également été approchées. De même que le secteur HORECA.

La solution -logée chez HostForLIFE- est proposée en mode cloud à 35 EUR / mois, plus un fee de départ de 500,00 EUR. La disponibilité se fait dans l’heure. Il suffit de générer le QR code… Up Trace propose aujourd’hui Seriane Protect People en français, néerlandais, anglais, allemand et espagnol.

 

Ces articles parlent de "Mobility"

Telecom, Network, Wireless, Devices, IoT