75 millions d’euros en 2012, 80 millions d’euros en 2013 et vraisemblablement plus de 100 millions d’euros au terme de l’exercice en cours. La de s’accélère avec des perspectives inédites.

La croissance soutenue par le contrat de remporté auprès d’Innovative Solutions for Finance () -qui sert à son tour les institutions issues de l’ancien groupe Dexia- n’explique pas tout. Même s’il s’agit du plus important contrat de service pour la filiale de , son développement tient davantage à son positionnement unique associant outsourcing, télécom et dans une solution globale.

Au départ, une vision: profiter de l’ouverture du marché des télécoms et de la création de LuxConnect pour faire de Telindus un opérateur global capable d’offrir le meilleur des deux mondes: informatique et télécom. Le virage est abordé en 2011. Rapidement, l’entreprise de Strassen -opérant un réseau optique MPLS- s’impose comme le seul acteur à proposer une solution complète alternative à l’opérateur historique, autrement dit le seul capable de maîtriser chacune des couches du métier, intégrant les services de Tango pour les besoins mobiles.

L’offre est attrayante et le succès immédiat. Pour , Président & Administrateur délégué de Telindus Luxembourg, «la qualité des infrastructures et des services que nous offrons à nos clients, aussi bien locaux qu’internationaux, est source d’une triple valeur ajoutée pour eux: Telindus leur simplifie la vie, les rend plus performants et accroît leur compétitivité!»

Résultat: avec une soixantaine de clients supplémentaires dans la branche opérateur et un chiffre d’affaires en croissance de 7,8% en 2013, Telindus a franchi allègrement la barre des 80 millions d’euros. Ce faisant, la société confirme son rang et s’affirme davantage pour contribuer au développement économique du secteur et positionner le Luxembourg à l’échelle internationale. En 2014, le seuil des 100 millions d’euros sera dépassé.

«Notre stratégie nous a permis de pérenniser une croissance organique importante, notamment par des projets d’outsourcing d’envergure auprès de clients locaux et internationaux», commente Gérard Hoffmann.

Parmi ceux-ci, un leader mondial du secteur des assurances et le partenariat privilégié pour les sept années à venir avec IS4F qui représente un formidable potentiel d’expansion pour la société. Signé fin 2013, ce projet constitue le plus important contrat de services de télécommunications et de stockage de données de toute l’histoire de Telindus Luxembourg. Parmi les clients d’IS4F, on retrouve des institutions financières belges et luxembourgeoises de renom telles que la Banque Internationale à Luxembourg (BIL) ou Belfius Bank en Belgique.

Mais pas question d’en rester là. Telindus capitalise sur la reprise pour mettre la barre nettement plus haut. «Si le seuil des 100 millions d’euros a valeur de symbole, poursuit Gérard Hoffmann, il est un autre ordre de grandeur qui situe encore mieux les ambitions de la filiale du groupe Belgacom: la centaine de nouveaux collaborateurs engagés au cours des dix-huit derniers mois. A fin 2014, Telindus comptera quatre cents collaborateurs…»

C’est dire si d’autres projets s’annoncent. Rapidement, déjà, Telindus devrait s’imposer comme un pôle fort du groupe Belgacom actuellement en phase de repositionnement. Fort de son expérience, le prestataire de services de Strassen devrait devenir centre de compétences pour les et centre de compétence pour la managée dans le cloud pour les marchés belge et luxembourgeois.

Sommaire
Titre
Telindus s'apprête à franchir le seuil des 100 millions d'euros
Description
La croissance de Telindus s’accélère avec des perspectives inédites.
Auteur