Pour 84% des décideurs interrogés, la digitalisation est un pour l’entreprise. Tel est le premier constat dressé par  qui a souhaité recueillir l’opinion des décideurs européens en matière de mobilité numérique au sein des entreprises afin d’en dresser le bilan et d’en appréhender les perspectives (l’enquête a été menée par l’institut MRCC auprès d’un panel de 253 entreprises).

Cette croise les visions de trois fonctions clés au sein des entreprises: décideurs informatiques, directions métiers et directions générales. Pas moins de 15 axes opérationnels ont été passés au crible, axes sur lesquels les répondants ont été invités à se prononcer sur leur pertinence et sur l’établissement d’un calendrier d’actions.

Si l’intégration de la mobilité et du numérique est jugée déterminante pour l’avenir de l’entreprise par l’ensemble des répondants, un tiers des personnes interrogées s’estiment pourtant globalement peu avancés dans la démarche… mais pas forcément en retard !

90% des répondants ont conscience que la mobilité est au cœur de la de leur entreprise. Ce résultat marquant démontre une réelle compréhension des enjeux de la mobilité au sein des organisations.

Le smartphone est bien le premier moyen d’accessibilité aux informations des entreprises, via des applications mobiles (B2C ou B2B). Il n’est plus seulement réservé aux populations nomades mais à l’ensemble des collaborateurs.

68% des personnes interrogées estiment cette intégration déterminante pour le développement et l’avenir de leur entreprise. Parmi ces répondants, 66% déclarent que leur entreprise est avancée sur ces sujets. L’écosystème (clients, fournisseurs, concurrents) pousse les entreprises à se digitaliser pour rester compétitif et développer leur activité.

A la question «selon vous, la réussite de l’intégration de la mobilité, des technologies et des services numériques est-elle un enjeu avant tout ?», les répondants estiment que le premier enjeu de réussite est culturel (33%) devant l’enjeu technique. Bref, il ne s’agit plus de considérer le digital et le mobile comme des technologies à maîtriser, mais bien de savoir comment modifier en profondeur les processus et les manières de travailler.

Pour compléter ce résultat, il est important de noter que 76% des répondants ont positionné l’acquisition de compétences ou la formation comme axe opérationnel pertinent pour la digitalisation de l’entreprise. Il y a donc une réelle volonté de maîtriser ces savoir-faire.

Sommaire
Titre
Transformation numérique ? Peu avancé, mais pas en retard !
Description
La mobilité est au cœur de la transformation numérique de leur entreprise.
Auteur