ICT Spring 2022

ICT Spring

22 % des PC encore sous Windows 7 !

Mai 7, 2021 | Cyber Security | 0 commentaires

Windows 7 n’est plus supporté depuis janvier 2020. Qu’importe ! Il est toujours utilisé, tout comme XP et Vista d’ailleurs. A défaut de migrer, isolez-les !

Certes, les entreprises peuvent encore bénéficier d’un support étendu et payant de Windows 7, mais cela implique des coûts supplémentaires pour une offre qui, de toute façon, sera limitée dans le temps… 22 % des PC encore sous Windows 7, c’est bien trop, note Kaspersky. En particulier pour les PME et TPE qui ne disposent pas d’un service IT.

Si Kaspersky mentionne Windows 7, l’éditeur vise aussi Windows XP et Vista, dont le support a respectivement pris fin en 2014 et 2017 ! A l’échelle mondiale, 24 % des utilisateurs continuent à exécuter un OS Windows obsolète qui n’est plus pris en charge !

Une nouvelle porte dans une maison en ruine ?

En l’absence de mises à jour de patchs de sécurité, des vulnérabilités subsistent. C’est laisser la porte ouverte aux hackers… «Pour beaucoup, les mises à jour du système d’exploitation peuvent être perçues comme une contrainte. Mais elles ne sont pas seulement là pour corriger les erreurs ou proposer la toute dernière interface. Elles permettent d’introduire des correctifs pour les bugs pouvant créer des portes dérobées potentielles», commente Oleg Gorobets, Senior Product Marketing Manager, Kaspersky.

La vigilance ne suffit pas. Si le système d’exploitation est obsolète, il n’est plus en mesure de recevoir de mises à jour. «Imaginez une maison qui tombe en ruine : inutile d’installer une nouvelle porte, mieux vaut rechercher une maison !»

Exploiter Windows XP, mais de façon isolée

Si la mise à niveau vers la dernière version du système d’exploitation n’est pas possible, les entreprises doivent prendre en compte ce vecteur d’attaque dans leur modèle de sécurité. Et séparer les nœuds vulnérables du reste du réseau. Kaspersky Embedded Systems Security peut accompagner les entreprises dans cette démarche en leur permettant d’exploiter un système d’exploitation aussi ancien que Windows XP SP2 fonctionnant sur des systèmes avec peu de spécificités.

Autre conseil : utiliser des technologies de prévention d’exploits, telles que Kaspersky Security Cloud, Kaspersky Endpoint Security for Business et Kaspersky Small Office Security qui aident à réduire le risque d’exploitation des vulnérabilités non patchées dans les systèmes d’exploitation obsolètes (Windows 7 et versions plus anciennes).

 

 

 

Sommaire
22 % des PC encore sous Windows 7 !
Titre
22 % des PC encore sous Windows 7 !
Description
Windows 7 n'est plus supporté depuis janvier 2020. Qu'importe ! Il est toujours utilisé, tout comme XP et Vista d'ailleurs. A défaut de migrer, isolez-les !
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo