Cloud : 13 banques européennes s’allient

Fév 1, 2021 | Data Intelligence | 0 commentaires

S’émanciper du Cloud Act. Et donc, indirectement, de AWS, et Microsoft. Dans l’esprit de Gaia-X, 13 banques européennes s’allient, dont Belfius, ING et .

Ne plus laisser les données aux mains des grandes américaines soumises au Cloud Act. Tel est le mot d’ordre de l’European Cloud User Coalition (ECUC). Objectif : établir des standards en faveur d’un cloud public européen. Et, pourquoi pas, l’adosser à l’initiative Gaia-X.

L’ECUC a été créée par Allied Irish Banks, BAWAG Group, Belfius Bank, Commerzbank, Deutsche Börse, EFG Bank, Erste Group Bank, Euroclear, ING, KBC Bank, Swedbank et UniCredit.

En plus de gagner de nouveaux membres, l’ECUC ambitionne de convenir conjointement de normes de sécurité de niveau européen et de bonnes pratiques. De même, elle compte utiliser sa force collective pour faire appliquer ces normes aux acteurs du cloud non-européens.

L’ECUC cible le Cloud Act

Pour Markus Chromik, Chief Risk Officer, Commerzbank, l’ECUC doit «s’assurer que les exigences européennes en matière de protection des données et d’externalisation des services bancaires sont respectées, plus encore si nous sous-traitons à des sociétés américaines». En effet, la plupart des banques utilisent les services proposés par des entreprises américaines. Par exemple, la Deutsche Bank a signé un partenariat stratégique avec Google. Et la Commerzbank avec Microsoft.

Au coeur des préoccupations : le Cloud Act. Adopté par le Congrès américain le 8 mars 2018, ce texte permet aux agences de renseignement américaines d’obtenir des opérateurs télécoms et des fournisseurs de services des informations stockées sur leurs serveurs qu’ils soient situés aux Etats-Unis ou en dehors. 

Indépendance

Dans un premier temps, l’ECUC va rédiger un document regroupant tous les standards que doit respecter un de cloud opérant dans le secteur financier. Les règles du GDPR et leurs articulations avec le Cloud Act seront détaillées. Ces normes devront servir de fondement à chaque contrat signé. Et rendre «les institutions financières plus indépendantes dans leur sélection de technologies, renforçant ainsi la concurrence», détaille l’ECUC.

«Cette coalition va permettre, par exemple, à ING d’adopter une configuration de cloud hybride pour l’analyse et l’AI. Ceci nous mettra à égalité avec les fintechs et les , commente Kerem Tomak, Chief Analytics Officer & Initiative Lead, ING. Nous allons donc pouvoir améliorer nos capacités numériques. Et, in fine, offrir de meilleures expériences aux clients, plus rapides et plus personnalisées…»

Le but ultime de l’alliance est de lancer un cloud public dédié au secteur bancaire et financier. Cette infrastructure pourrait être opérationnelle dans un ou deux ans…

Sommaire
Cloud : 13 banques européennes s'allient
Titre
Cloud : 13 banques européennes s'allient
Description
S'émanciper du Cloud Act. Et donc, indirectement, de AWS, Google et Microsoft. Dans l'esprit de Gaia-X, 13 banques européennes s'allient, dont Belfius, ING et KBC.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo