Une offre unique de privé -basée sur Cisco UCS, Nimble Storage et Veeam– validée par la CSSF et adaptée aux clients régulés ( primaires et secondaires). Disponibilité immédiate !

La réflexion avait été lancée début 2015. L’offre a été finalisée en octobre. Un mois plus tard, le cloud privé de CTG accueillait son premier client. Une offre de plus ? «Une offre innovante sur bien des points», insiste , Head of Unit Engineering & Production, Luxembourg. Outre des services classiques (IaaS, PaaS ou SaaS généraliste, mais aussi Microsoft Exchange), propose des services plus originaux, type Backup-as-a-Service ou DRP-as-a-Service.

«Aujourd’hui, nous estimons que le marché attend davantage que des VM», soutient Frédéric Warrant. De là, ces premiers services innovants. Ce qui veut dire, encore, que d’autres suivront. Pour les mettre en œuvre, CTG a bâti son offre sur un trio technologique innovant : UCS, Storage et déployé dans deux data centers Tier IV au Luxembourg.

Cisco apporte la plate-forme de data center unifié. L’architecture associe les composantes compute, stockage, réseau et gestion au sein d’une plate-forme conçue pour automatiser l’informatique en tant que service sur des environnements physiques et virtuels. Cela se traduit par une efficacité budgétaire accrue, une meilleure réactivité et des opérations informatiques simplifiées. Point fort, la gestion unifiée de l’architecture qui permet de gérer l’automatisation, l’orchestration et le cycle de vie afin de simplifier le déploiement et l’exploitation d’une infrastructure physique/Bare Metal, virtuelle et de cloud. Côté hyperviseurs, CTG Luxembourg a opté pour Microsoft Hyper-V et VMware.

Nimble Storage introduit le stockage hybride. Soit le meilleur des technologies HDD à un prix ajusté. Ce qui veut dire, d’une part, les avantages de la technologie flash en termes de vitesse et de prestations et les possibilités de capacité et avantages de prix des disques en rotation. Dans la pratique, les données «chaudes» sont automatiquement enregistrées sur le disque flash et les données «froides» sur les disques en rotation. Mieux : alors que d’autres constructeurs optent pour une solution de type «tiering» pour séparer les données froides et les données chaudes, Nimble Storage est parvenu à limiter l’utilisation du disque flash aux lectures random et à adapter en interne le processus d’écriture de manière à ce que le disque en rotation ne forme plus le goulet d’étranglement.

Frédéric Warrant reconnaît avoir été «bluffé» par le concept et les performances de Nimble Storage. CTG s’assure une croissance fluide, ce qui est très important pour un prestataire de services : jusqu’à 3,2 Po de capacité, des centaines de To de mémoire Flash et 500 000 IOPS. «Soit une croissance à la fois en capacité et en performance de manière indépendante et en fonction des besoins changeants, commente Frédéric Warrant. Pour nous, prestataire de services managés, c’est capital !» Appréciée, aussi, la réduction du délai entre l’installation et le provisionnement d’applications à quelques heures. Constaté, enfin, au moment de l’installation : ­l’encombrement physique jusqu’à 10 fois inférieur. Nimble Storage fait état d’une baisse des coûts d’exploitation du data center (alimentation, refroidissement, espace rack) de 60% en moyenne. Plus des économies moyennes de 44% sur les investissements en infrastructures…

Avec Veeam, le spécialiste de la sauvegarde et de la réplication des machines virtuelles, CTG propose de stocker les sauvegardes hors-site, tout en disposant d’une sauvegarde externe synchronisée en ligne, qui permet de restaurer des sauvegardes à la volée depuis le cloud de CTG vers l’infrastructure locale. La suite Veeam, rebaptisée Availability Suite, comprend les outils habituels (sauvegarde avec force déduplication/compression, réplication exacte et supervision), auxquels elle ajoute un module Cloud Connect pour les sauvegardes distantes et des pilotes «Explorer» capables de fouiner à l’intérieur d’une quarantaine de formats de données sauvegardées. Elle sauvegarde les machines virtuelles ou Microsoft Hyper-V.

CTG adresse prioritairement ces nouveaux services aux entreprises de taille moyenne, le secteur financier ayant été le plus prompt à marquer de l’intérêt -le label PSF pourrait aussi attirer des acteurs étrangers. «Face à des acteurs plus grands, conclut Frédéric Warrant, nous opposons, outre l’innovation des délivrables, notre flexibilité et notre proximité : 320 employés au Luxembourg et le plus grand call desk/service desk du pays. Ca compte !»

Sommaire
CTG Luxembourg affine son offre de private cloud
Titre
CTG Luxembourg affine son offre de private cloud
Description
CTG Luxembourg propose une offre unique de cloud privé -basée sur Cisco UCS, Nimble Storage et Veeam- validée par la CSSF et adaptée aux clients régulés (PSF primaires et secondaires).
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo