Développement : suprématie en 2017 de JavaScript

par | Jan 3, 2017 | Business | 0 commentaires

Progress a identifié les tendances de 2017 pour les développeurs. JavaScript sera de plus en plus influent et les outils de développement visuels feront leur retour.

Croissance continue de JavaScript et avènement de TypeScript, annonce Burke Holland, Director Development Relations, Progress. Alors que JavaScript tourne comme un code côté serveur et est le moteur d’applications iOS et Android, il a besoin d’un écosystème logiciel qui n’est pas encore influencé par JavaScript. En outre, l’importance de JavaScript ne cesse de croître au sein des grandes organisations grâce à Node.js et TypeScript de Microsoft. Ces derniers temps, Node a cherché à créer une offre plus stable pour les entreprises de plus grande taille et a également ajouté des fonctionnalités spécifiques pour ces entreprises, telles qu’un support à plus long terme. En 2017, JavaScript -et plus particulièrement Node- va capter une partie des implémentations traditionnelles C# et Java auprès des entreprises.

Burke Holland prévoit aussi le retour des outils de développement visuels. Dans les années 80 et 90, les non-développeurs pouvaient lancer des fonctions avec des manipulations de type «glisser-déposer» grâce à des applications de desktop telles que WinForms. Depuis, le développement est devenu plus complexe et décentralisé suite à l’avènement du web et du cloud, si bien que les développeurs amateurs sont perdus. L’année prochaine, des outils tels que WinForms vont s’harmoniser, ce qui permettra aux développeurs des grandes entreprises de fusionner de façon visuelle de grandes parties de leurs applications et rendra le développement plus accessible à tous les développeurs.

2017 sera placée sous le signe de l’application jetable, assure encore le spécialiste de Progress. Il s’agit d’une application professionnelle qui est conçue pour résoudre un problème spécifique et n’est plus utilisée ensuite. Cela peut sembler coûteux, inefficace et fastidieux à première vue. Toutefois, de nouvelles technologies permettent de développer très facilement une application, ce qui explique le succès que vont connaître les applications jetables.

En revanche, 2017 ne sera pas l’année du support complet d’un standard pour les composants web. La performance pose encore des difficultés, notamment en matière de Shadow DOM. Apple a implémenté Shadow DOM dans Safari afin de permettre d’ouvrir plus facilement l’API. Les développeurs et les fournisseurs de navigateurs s’accordent sur la nécessité d’un support natif des composants. Dans l’intervalle, des bibliothèques telles que React et Angular ont profité de cette opportunité et offrent aux développeurs bien plus de fonctions dans des applications que ne le fait le modèle de composant. Aussi bien Angular que React vont gagner en popularité et seront utilisés dans un avenir proche par les développeurs comme solutions pour composant web.

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

Sommaire
Développement : suprématie en 2017 de JavaScript
Titre
Développement : suprématie en 2017 de JavaScript
Description
Progress a identifié les tendances de 2017 pour les développeurs. JavaScript sera de plus en plus influent et les outils de développement visuels feront leur retour.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo