Malgré un déclin de 4% dans l’adoption du en entre 2013 et 2014, les entreprises européennes préfèrent toujours le cloud privé par rapport au cloud privé hébergé et au cloud public -avec des taux d’adoption respectifs de 38%, 32% et 23%, selon une nouvelle de .

Parmi les pays étudiés, la France est en tête des pays européen en termes d’adoption du cloud privé avec 42%, suivie de l’Allemagne (37%) et du Royaume-Uni (34%). Le fournisseur de cloud privé préféré des européens est VMware, suivi de près par IBM, Microsoft et Cisco. L’étude montre également que le cloud en Europe est «immature» et que les utilisateurs du cloud privé doivent encore entièrement développer et investir dans des offres de cloud privé pour leur entreprise.

Les initiatives de cloud privé en Europe sont guidées par un état d’esprit traditionnel, explique Forrester. La gestion des serveurs virtuels est le premier facteur d’adoption pour 71% des décideurs européens sur le cloud, quand 69% déclarent qu’une reprise d’activité est le facteur le plus important. La capacité et l’évolutivité à la demande sont citées comme le facteur le plus important par 67% des décideurs interrogés et constituent le seul facteur spécifique au cloud à figurer dans le top 3. En réalité, les autres facteurs spécifiques au cloud, tels que la rapidité de mise en œuvre, ont baissé entre 2013 et 2014 pour passer de 73% à 62%, ce qui démontre que les entreprises européennes ont des difficultés à appréhender totalement les avantages du cloud privé.

36% des utilisateurs de cloud privé en Europe ont confirmé que leur approche était conçue pour dissuader l’utilisation du cloud public plutôt que pour offrir une technologie adaptée à une activité spécifique. Cette approche centrée sur les développeurs ou «test/dev» constitue la stratégie de cloud privé la plus répandue en Europe. Cela démontre que les utilisateurs européens sont matures au moins sur les premières étapes du cloud privé, et sont donc en avance sur leurs homologues nord américains.

Sommaire
Titre
Préférence, en Europe, au cloud privé
Description
La France est en tête des pays européen en termes d’adoption du cloud privé avec 42%, suivie de l’Allemagne (37%) et du Royaume-Uni (34%).
Auteur