IA : les entreprises luxembourgeoises dans la course

Mar 18, 2019 | Al | 0 commentaires

Plus de 80% des dirigeants luxembourgeois estiment que l’IA modifiera considérablement leur façon de travailler. 37% ont déjà mis en œuvre des projets…

L’IA, plus stratégique que jamais. Au Luxembourg, la tendance est très nette. Selon la 2ème enquête de PwC auprès des chefs d’entreprise luxembourgeois, l’intelligence artificielle s’inscrit dans le contexte de l’économie de la donnée. D’une manière générale, il existe toujours un fossé très important entre les informations que les dirigeants souhaitent recevoir et le degré de précision des données effectivement reçues.

Selon PwC, les dirigeants luxembourgeois accordent une importance primordiale aux données sur les besoins des clients. Viennent ensuite les prévisions financières, les données sur la marque et la réputation, les risques commerciaux et les besoins des employés. Cependant, parmi tous les cas mentionnés, 29% seulement des répondants considèrent que les données dont ils disposent sont adéquates. «Nous voulions comprendre ce qui était à la base de cette réalité alarmante. Nous avons donc demandé aux dirigeants luxembourgeois d’énumérer les principales raisons pour lesquelles les données ne sont pas adéquates, précise Laurent Probst, Partner, Digital Transformation and Public Sector, PwC Luxembourg. Plus de 40% des dirigeants luxembourgeois ont attribué le manque d’informations à un manque de compétences analytiques parmi leurs employés et au manque de fiabilité des données.»

36% des dirigeants projettent d’en introduire rapidement

Plus de 80% des dirigeants luxembourgeois estiment que l’intelligence artificielle modifiera considérablement leur façon de travailler. 37% ont déjà mis en œuvre des projets d’IA et 36% projettent d’en introduire rapidement, ce qui correspond aux principales tendances internationales. 73% des dirigeants luxembourgeois pensent également que le gouvernement joue un rôle critique dans l’adoption plus généralisée et le développement de ces technologies.

«Nous voyons l’ensemble des dirigeants luxembourgeois publics et privés se préparer à intégrer la vague de nouvelles technologies et du nouveau cadre d’affaires lié à l’IA, poursuit Laurent Probst. Le Luxembourg dispose déjà d’un certain nombre d’actifs et de projets d’envergure européenne qui laisse présager un positionnement du pays dans le peloton de tête européen. Le succès sera cependant lié au développement et à la mise à disposition de compétences pour tous les secteurs.»

Déficit de talents

PwC note encore que -partout- les dirigeants étaient confrontés à un besoin de compétences supérieures. Pour une majorité de dirigeants luxembourgeois, le déficit de talents augmente les coûts liés au personnel, affectant la capacité d’innovation et l’impact sur l’expérience client. La disponibilité des compétences clés constituant une menace pour la croissance, de nombreuses entreprises doivent réfléchir à la manière d’attirer, de former et de conserver leur main-d’œuvre. En priorité, les dirigeants luxembourgeois considèrent l’investissement dans des compétences comme solution.

 

 

 

Ces articles parlent de "Artificial Intelligence"

Artificial Intelligence, Deep Learning, Machine Learning

Follow this topic

Sommaire
IA : les entreprises luxembourgeoises dans la course
Titre
IA : les entreprises luxembourgeoises dans la course
Description
Plus de 80% des dirigeants luxembourgeois estiment que l'IA modifiera considérablement leur façon de travailler. 37% ont déjà mis en œuvre des projets...
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo