Les connaissent aujourd’hui plus de défaillances, a chiffré . Ses précédentes enquêtes avaient pourtant révélé la suprématie du système d’Apple.

Les iPhone rencontrent aujourd’hui plus de défaillances. C’est une première pour Apple. Jusqu’ici, en effet, question fiabilité et stabilité des smartphones, Apple a longtemps été considéré comme un champion incontestable, notamment face aux terminaux . Un sentiment illustré par de nombreuses études, dont celles de Blancco Technology Group. Jusqu’à cette dernière édition, à l’issue de l’enquête menée au cours du deuxième trimestre.

Concrètement, 58% des iPhone audités ont rencontré des problèmes de fiabilité. C’est bien plus que les 25% observés précédemment. Et c’est l’iPhone 6 qui s’en sort le moins bien. Avec une note de 35%, les smartphones sous Android s’en sortent mieux.

Première source de problème sur les iPhone, les crashs d’applications (65%), notamment Snapchat et Instagram, le Wi-Fi (11%) et des problèmes avec les casques (4%), précise Blanco Technology Group.

Pour Android, les fragilités se situent au niveau de l’appareil photo, la batterie, le système de charge et l’écran tactile qui poseraient le plus de soucis de fiabilité.

L’ mérite quelques nuances. Si l’iPhone est moins fiable à cause des applications, est-ce un problème lié spécifiquement au terminal ? Côté Android, il serait dangereux de généraliser. Le spectre des terminaux compatibles est fort large : la fiabilité d’un smartphone d’entrée de gamme ne peut être comparée à celle d’un haut de gamme, ne serait-ce que par la différence de processeurs, alors qu’Apple propose seulement quelques terminaux techniquement assez homogènes.

Sommaire
Les iPhone moins fiables que les smartphones sous Android
Titre
Les iPhone moins fiables que les smartphones sous Android
Description
Les iPhone connaissent aujourd'hui plus de défaillances, a chiffré Blanco Technology Group. Ses précédentes enquêtes avaient pourtant révélé la suprématie du système d'Apple.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo