Taux d’acceptation de 93% ! Le déploiement initial de la solution de de Fujitsu dans six agences de la BCEE à partir du 15 juillet 2015 s’est achevé sur un formidable succès. Extension, actuellement, dans les 75 agences de la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat à Luxembourg.

Après une de faisabilité (Proof of Concept), la phase pilote avait pour but de tester la technologie dans un nombre limité d’agences et pour une sélection de documents transactionnels tels que les retraits, les versements et les virements. «Le pilote a permis de vérifier le bon fonctionnement de la solution ainsi que le niveau d’acceptation par la clientèle, explique , Chef adjoint de la division Architecture IT, . Nous avons opté pour un déploiement progressif afin de ne pas perturber les clients. Cette approche nous permet aussi d’assurer un haut niveau de qualité et de fiabilité pour la solution utilisée par les conseillers en agence et par les clients de la banque.»

76% des documents transactionnels concernés sont actuellement signés électroniquement sur . Luc Beni, responsable du projet IT, BCEE, précise que ce taux s’explique par le fait que certaines règles métiers empêchent pour le moment la signature sur . C’est, par exemple, le cas lorsque plusieurs clients doivent signer le même document. Mis à part ces cas marginaux pour lesquels une solution est en cours d’étude, le recours à la signature électronique est pratiquement systématique.

De nos jours, bon nombre de documents sont produits électroniquement. La signature manuelle reste encore la technique de signature la plus populaire obligeant l’entreprise à imprimer les documents, pour les faire signer au client et ensuite les dématérialiser à nouveau. «Cette approche représente une perte de temps, d’argent et un gaspillage de papier et d’espace, explique , Portfolio Manager, Application Services. La mise en place d’une solution de signature électronique peut apporter des gains considérables, grâce à l’accélération des processus de traitement, la diminution des coûts et la préservation de l’environnement.»

Le recours à la signature électronique sur tablette a permis à la BCEE de diminuer fortement la consommation de papier en agence tout en conservant un niveau de élevé pour le client. «Le projet est un vrai succès !, commente Pascal Mockel. L’adoption de la signature électronique constitue le premier pas vers une agence sans papier. Les clients ont accueilli favorablement la solution; le taux d’acceptation s’élève à 93%, ce qui est tout à fait remarquable. Le client qui accepte de signer sur tablette ne demande quasiment plus de copie papier pour ses transactions. Il peut consulter par ailleurs, à tout moment, ses transactions dans les outils S-net ou S-net mobile».

L’extension dans les 75 agences de la BCEE est en cours, ce qui représentera au total 250 tablettes ou «Signing Pad». «En adoptant la signature électronique sur tablette pour ses agences, la BCEE souhaite souligner sa position d’acteur innovant et éco-responsable. La signature électronique constitue une étape importante sur le chemin des projets innovants et services proposés par la banque en matière de digital banking», conclut , responsable des projets GED (Organisation), BCEE.

Sommaire
La BCEE déploie la solution de signature électronique de Fujitsu
Titre
La BCEE déploie la solution de signature électronique de Fujitsu
Description
Extension dans les 75 agences de la BCEE de la solution de signature électronique de Fujitsu, ce qui représentera au total 250 tablettes ou «Signing Pad»
Auteur