Un pas de plus vers le statut de PSDC. En obtenant la certification ISO 27001, Labgroup renforce son engagement à établir une véritable relation de confiance avec ses clients au sujet de la façon dont leur information est sécurisée.

L’ISO 27001 est le sésame du statut de PSDC (Prestataires de Services de Dématérialisation ou de Conservation)… toujours pas officialisé tant que le projet de loi n’est pas voté par le Parlement luxembourgeois.

L’ISO 27001 offre une garantie à toutes les parties prenantes que la sécurité de l’information est gérée efficacement. En particulier, que l’administration est entièrement impliquée et qu’il existe un mécanisme de sécurité de l’information bien documenté en place.

En outre, la portée de la certification couvre tous les départements et services au sein de Labgroup, sans faire de distinction entre eux. L’ISMSI (Information Security Management System) couvre ainsi la gestion et la supervision du et des médias de et de destruction, les services de dématérialisation, le stockage électronique des données, l’ensemble de ses services informatiques (Disaster Recovery y compris), également ses activités liées aux ressources humaines, aux achats, à l’administration et à la comptabilité.

«Nous sommes particulièrement fiers d’avoir obtenu la certification ISO 27001, qui consolide notre position juridique de tiers de confiance pour la dématérialisation et l’échange d’informations, explique Bernard Moreau, CEO, Labgroup. Déjà PSF, cette certification nous renforce encore un peu plus.»

Le projet a été mené en collaboration avec le CRP Henri Tudor et la certification ISO 27001:2005 a été décernée par le Bureau Veritas. Labgroup espère ainsi devenir la première société certifiée PSDC au Luxembourg. Il reste à attendre que la loi soit votée -le projet de loi 6543 est appelé à remplacer la loi actuelle portant sur la et la destruction de documents, en particulier les documents qui nécessiteront valeur juridique. Avec la nouvelle loi, le Luxembourg entend établir de nouvelles normes en matière d’archivage électronique et de se positionner comme le «coffre-fort électronique» au cœur de l’Europe.