L’air vivifiant de attire! Facebook, en implantant son premier data center européen en Suède en 2011, avait montré l’exemple. Et, sans doute, le chemin à suivre selon , qui observe que le des machines s’y effectue plus souvent à l’air ambiant que partout ailleurs en Europe…

«Il y a des économiques et environnementaux nets à héberger l’infrastructure IT dans la partie nord de l’Europe», indique Gartner. Les grandes capitales -Amsterdam, Francfort, Londres et Paris -abritent la majorité des data centers qui hébergent tout ou partie du système d’information des entreprises européennes, allez donc voir ce que proposent les scandinaves, propose le cabinet. Qui, dans son analyse, néglige le Luxembourg.

Argument principal: le de l’ a diminué de 5% en Norvège et en Suède depuis 2010, alors que la majorité pays des européens ont vu ce croitre de 13% (en moyenne) sur la même période.

Le cabinet d’ précise néanmoins que toutes les briques du système d’information n’ont pas intérêt à migrer vers le Nord. De fait, on imagine mal les applications de trading haute fréquence, dont la valeur est d’être collée quasi-physiquement aux places de marché, décoller pour la Norvège…

N’empêche: certains entrepôts de données, ou encore l’ d’applications Web, pourraient aisément se passer de l’air parisien ou londonien, devenu hors de prix. De même, il avant de franchir le pas, il faut étudier un certain nombre de paramètres tels que la latence du réseau, les besoins des applications (des applications interdépendantes ont intérêt à être hébergées au même endroit), les coûts de migration, le support, la conformité aux normes de etc. Gartner invite enfin à mener une évaluation précise des coûts actuels d’hébergement sur une période minimale de trois ans, avant de sauter le pas. Surtout que les coûts de migration s’ajoutent forcément au projet

Gartner abordera ce sujet lors du prochain Gartner Data Center, Infrastructure & Operations Management Summit 2014, qui se déroulera fin novembre à Londres. On entend déjà les grincements de dents…

 

 

Sommaire
Titre
Gartner recommande d'héberger en... Scandinavie!
Description
«Il y a des avantages économiques et environnementaux nets à héberger l’infrastructure IT dans la partie nord de l’Europe», indique Gartner
Auteur