Encore trop peu d’AI Achievers !

Juin 29, 2022 | Ai | 0 commentaires

A peine 12 % d’AI Achievers ! Trop peu, regrette Accenture qui a évalué le niveau de maturité des entreprises face au potentiel de l’intelligence artificielle.

12 % aujourd’hui, 27 % en 2024. Tout ira bite. Pour Accenture, il s’agit de ne pas manquer le train de l’intelligence artificielle. Pour le cabinet, les AI Achievers sont trop peu nombreux. Le rapport de recherche « The Art of AI Maturity : Advancing from Practice to Performance » dévoile des stratégies pour le de l’IA à travers un cadre holistique, qui comprend un nouvel indice pour exprimer la maturité de l’IA de l’entreprise sur une échelle de 0 à 100.

L’étude, menée auprès de 1200 entreprises, montre que la plupart des entreprises (63 %) sont des expérimentateurs de l’IA, effleurant à peine la surface du potentiel de l’IA avec un score de maturité de l’IA de 29… Le niveau de maturité médian est de 36. Quant aux AI Achievers, ils affichent un score de 64 sur l’échelle de maturité, soit presque le double de celui des autres et en corrélation avec une croissance des revenus supérieure de 50 % à celle de leurs pairs.

L’impact augmente et s’accélère

Pour Accenture, « l’ de l’IA a rapidement mûri pendant la pandémie, mais pour créer plus de valeur et l’utiliser pour réinventer l’entreprise, les entreprises ont besoin d’une vision claire du leadership combinée à une gestion efficace du changement et à la réinvention du humain. » Quel que soit le secteur, l’impact de l’IA sur les entreprises augmente et s’accélère. Les plus grandes entreprises du monde qui ont discuté de l’IA lors de leurs appels de en 2021 étaient 40 % plus susceptibles de voir le cours de leurs actions augmenter, contre 23 % en 2018. De plus, les investissements dans l’IA sont en hausse. En 2021, 19 % des entreprises interrogées ont utilisé plus de 30 % de leur technologique pour des projets d’IA. D’ici 2024, le pourcentage d’organisations investissant plus de 30 % de leur budget technologique dans l’IA passera à 49 %.

Par la suite, les modèles d’apprentissage automatique utilisés pour la recherche suggèrent que la part des IA Achievers augmentera rapidement, passant des 12 % actuels à 27 % d’ici 2024. Dans le même laps de temps, le score global de maturité de l’IA passera de 36 aujourd’hui à 50.

Entretenir une culture de conception

L’étude montre qu’à mesure que l’impact de l’IA sur les entreprises dans tous les secteurs augmente rapidement, les organisations doivent la défendre en tant que priorité stratégique pour l’ensemble de l’organisation avec une stratégie claire et un leadership fort.

Pour réussir à faire évoluer l’utilisation de l’IA, poursuit Accenture, encore faut-il « industrialiser les outils et les équipes d’IA » et également « entretenir une culture de conception d’IA responsable ». Mais, surtout, « investir dans les talents ». Outre l’embauche de multidisciplinaires liées à l’IA, il est impératif de « créer une fluidité des données et de l’IA dans l’ensemble de la main-d’œuvre grâce à la formation et à la requalification » d’une majorité d’employés -des équipes de de produits aux supérieurs- pour garantir que l’IA imprègne l’ensemble de l’organisation.