Pour Red Hat, le cloud doit être… open hybride

par | Oct 11, 2017 | Technologie | 0 commentaires

L’avenir du cloud est open source, assure Bob Dubois, Cloud Business Development Manager, Red Hat. Une évolution toute en douceur.

° Qu’est-ce qui distingue une stratégie open source d’une autre stratégie cloud hybride ?

«Le mode de développement open source lui-même ! Au sein des communautés, de nombreuses entreprises travaillent ensemble sur un développement ouvert et des standards ouverts. La participation est libre; les clients peuvent également contribuer aux solutions que Red Hat mettra sur le marché autour de l’Open Hybrid Cloud. Ces solutions reposeront sur des standards bien plus ouverts, partant des besoins réels des entreprises. Red Hat s’engage à proposer des initiatives avec un modèle supporté via le cloud hybride ouvert afin que les entreprises puissent satisfaire pleinement leurs besoins fonctionnels réels sans être prisonnières de solutions spécifiques -avec des résultats plus innovants, plus rapides aussi.» 

° Comment l’open source contribue-t-il à la réalisation d’un projet de cloud hybride ?

«Lorsque nous examinons un projet de cloud hybride complet, nous devons le scinder en trois parties. Nous devons prendre en compte l’infrastructure, le développement opérationnel et applicatif. Cette approche débouche sur une solution de bout en bout parfaitement intégrée qui peut être mise en place aussi bien dans un modèle hybride que sur site.

«En ce qui concerne l’infrastructure, opter pour Red Hat c’est pouvoir choisir entre AWS, MS Azure et Google Cloud, la solution IaaS (OpenStack) de Red Hat ou toute autre forme de RHEL (Red Hat Enterprise Linux). Red Hat propose également une solution de stockage natif dans le cloud qui permet de prévoir une capacité de stockage totalement dynamique pour la plate-forme. 

«Sur le plan opérationnel, Red Hat assure le support nécessaire pour l’orchestration et l’automatisation des processus avec CloudForms et Ansible. L’équipe opérationnelle peut ainsi répondre très rapidement aux besoins et aux questions de l’équipe de développement.

«Pour le développement d’applications, enfin, Red Hat fournit un IDE de développement en combinaison avec les environnements nécessaires pour simplifier et accélérer le développement d’applications cloud. Red Hat peut en outre soutenir les équipes locales avec de la consultance afin d’aborder les projets avec une méthodologie 100% Agile.» 

° Quels sont les avantages d’une approche open source pour une entreprise ?

«Le plus grand avantage d’une approche open source est qu’elle renouvelle les personnes et les processus au sein de l’entreprise. Chacun peut contribuer aux solutions, chacun aussi a un impact direct sur le résultat final.

«Nous permettons à chacun de contribuer au but ultime de l’entreprise et créons ainsi un environnement où chacun prend des responsabilités. Lorsque les collaborateurs partagent la même passion, la productivité, la créativité et les résultats s’en trouvent améliorés.

«Dans une communauté open source, tout un chacun peut avancer une idée. La bonne idée ne dépend pas de la fonction ! Il suffit d’être prêt à la défendre, sachant que les autres membres la jugeront…» 

 

Un cloud hybride… pour présever son cœur de métier, ses applications et ses données sur site !

Les raisons d’opter pour le cloud hybride varient d’une entreprise à l’autre. Le premier facteur, selon Red Hat, est la sensibilité potentielle des données et des transactions au sein de l’entreprise. Il est possible que certains workloads ne puissent opérer que dans leur propre infrastructure.

Ce choix s’explique aussi par le fait que les entreprises veulent acquérir un avantage concurrentiel. Elles veulent conserver la flexibilité nécessaire pour pouvoir choisir l’endroit où leurs processus tourneront et éviter ainsi un enfermement propriétaire.

Enfin, les entreprises jugent important de pouvoir déplacer les workloads avec souplesse vers l’environnement le plus économique ou d’avoir accès à des ressources supplémentaires en cas d’augmentation exceptionnelle de la charge de travail (par exemple pendant les périodes de vacances), sans en disposer le reste du temps. En transférant les workloads vers le cloud, les entreprises peuvent économiser à la fois sur l’infrastructure nécessaire et sur les coûts opérationnels et se concentrer sur l’innovation en interne, pour se distinguer de leurs concurrents.

Peu d’entreprises vont placer tous leurs workloads dans un ou plusieurs clouds publics, estime encore Bob Dubois. Un cloud hybride ouvert est la stratégie à laquelle Red Hat croit parce que les entreprises aiment conserver leur cœur de métier, leurs applications et leurs données sur site. En même temps, elles cherchent à savoir quels services elles peuvent effectuer elles-mêmes ou quels services apportent une valeur ajoutée à leur activité. Ces services, Bob Dubois en est persuadé, seront de plus en plus utilisés par les entreprises dans le cloud. Nombre d’entreprises connaissent en outre des périodes de pointe où leurs applications les plus importantes requièrent une capacité supplémentaire. Enfin, le passage au cloud (paiement à l’utilisation) est un modèle financier beaucoup plus intéressant que la mise en place d’une infrastructure sur site.

Dans solutions Magazine de Novembre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Energy Efficiency, Interactive Board, Data Loss Prevention.

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

kompass
Sommaire
Pour Red Hat, le cloud doit être... open hybride
Titre
Pour Red Hat, le cloud doit être... open hybride
Description
L'avenir du cloud est open source, assure Bob Dubois, Cloud Business Development Manager, Red Hat. Une évolution toute en douceur.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine