Red Hat OpenShift, le pas le plus sûr vers le DevOps

par | Nov 19, 2017 | Technologie | 0 commentaires

Plateforme de «Container-as-a-Service», Red Hat OpenShift simplifie la gestion des environnements de production qu’ils soient métiers ou IT, hébergés en mode cloud ou non; une architecture orientée services qui facilite la démarche DevOps.

Vous avez un projet DevOps ? Plus simplement, vous pensez vous diriger vers le DevOps ? OpenShift de Red Hat est une plateforme d’applications en mode PaaS (Plateform-as-a-Service) destinée à aider les entreprises à accélérer leurs projets de transformation numérique en adoptant une démarche DevOps. Venez découvrir OpenShift mardi 28 novembre à l’occasion de l’OpenShift Roadshow Luxembourg (de 10:00 à 15:00 au Novotel Luxembourg Kirchberg.

Le DevOps permet de faire travailler de concert des personnes issues de différents services et disciplines (développement, opérations, métiers, tests…) afin d’améliorer le time-to-market, l’efficacité et l’adoption des solutions proposées. L’objectif, explique Bob Dubois, Cloud Business Development Manager, Red Hat, est de réinventer l’informatique des entreprises afin d’améliorer leur compétitivité. «Pour garder leur place, les services informatiques doivent améliorer leur flexibilité et faciliter la collaboration. La consumérisation de l’informatique a fait évoluer les attentes des clients, ce qui force les services informatiques à adapter leur culture et leurs processus afin d’accélérer la distribution des applications et fonctions.»

Ceci dit, le DevOps nécessite néanmoins une adaptation des pratiques et du mode de fonctionnement des équipes. L’automatisation des processus et la standardisation des outils et des pratiques doivent reposer sur une plateforme de développement et des technologies matures, qui favorisent l’intégration et assurent des livraisons en continu des solutions développées en équipe.

«En choisissant de quitter une approche artisanale, les entreprises doivent investir dans des outils industriels innovants et prêts à l’emploi, explique Bob Dubois. Un tel investissement permet de gagner en agilité en économisant beaucoup de temps et d’énergie. Les services informatiques peuvent ainsi entamer la métamorphose de leur culture, de leurs processus et de leur plateforme afin de répondre aux nouvelles demandes des clients. Ces services informatiques pourront alors accélérer l’innovation au sein de leur entreprise. Mais ne perdez jamais de vue que la transformation numérique c’est un tiers de technologie, un tiers de processus et un tiers de culture. Seule, la technologie ne suffit pas !»

Des déploiements à base de conteneurs

OpenShift s’inscrit dans cette démarche DevOps. Plate-forme de conteneurs d’applications open source, OpenShift permet aux entreprises qui l’adoptent de bénéficier d’une solution innovante, d’outils adaptés et de pratiques concurrentielles pour développer, déployer et gérer des applications à base de conteneurs de manière transparente, ceux-ci permettant d’accélérer le développement et le déploiement des applications tout en optimisant l’utilisation des infrastructures.

OpenShift fonctionne aussi bien sur les infrastructures physiques, que virtuelles et sur les cloud publics. Pour les projets multi-sites, OpenShift est «polyglotte», ce qui permet aux développeurs d’exécuter les environnements de développement et les bases de données dans plusieurs langues, le tout sur la même plateforme. OpenShift est aussi «agnostique», couvrant plusieurs langages et plateformes de développement.

DevOps et Open Source, un mariage de raison

«L’esprit Open Source, c’est le partage, affirme Bob Dubois. Red Hat est très impliqué dans les projets communautaires inclus dans OpenShift, tels que Linux, Docker, Kubernetes, WildFly et bien d’autres…»

Red Hat a toujours contribué au développement Open Source et a construit OpenShift sur les technologies Open Source éprouvées. Par exemple, il repose sur un modèle de conteneur standardisé alimenté par les API de Red Hat pour Docker. Les applications créées sur OpenShift peuvent ainsi être exécutées sur tout environnement qui prend en charge les conteneurs Docker. Cette plateforme compose un socle pour la livraison en continu de tous types de développements : Java, Java EE, PHP, Node.js…

OpenShift repose sur un modèle de développement communautaire, qui n’est pas limité par la technologie ou la feuille de route d’un fournisseur spécifique, poursuit Bob Dubois. «Les plus d’OpenShift ? Le support total de Red Hat; nous suivons le produit, la technologie, nous n’abandonnons pas, comme d’autres, pour des raisons dites ‘stratégiques’. Pour Kubernetes, par exemple, nous en sommes le deuxième contributeur, juste après Google.»

La communauté OpenShift Origin, très active, est à la source des évolutions majeures introduites dans version 3 d’OpenShift Entreprise, mise sur le marché à la fin de l’année dernière.

L’open source est sans limites !

La solution OpenShift est accessible dans le cloud en tant que service en ligne, tandis qu’OpenShift Entreprise est une version qui peut être installée sur site. L’offre sur site de Red Hat comprend également le support au sens large.

«Encore une fois, la technologie ne suffit pas. Avant de l’intégrer, songez à la culture, conseille encore Bob Dubois. On peut vous aider à voir et appréhender les choses autrement. Nous aidons déjà de nombreuses entreprises. Notre contrat Open Innovation Labs connait un vif succès. Au cours de ce stage intensif et spécialisé auprès d’experts Red Hat, votre équipe apprendra à travailler selon les principes de l’Open Source en s’aidant de méthodes agiles et d’outils Open Source. Tous ses efforts seront tournés vers la résolution des problèmes de votre entreprise, et ce, dès le premier jour… L’Open Source est sans limites, vous pourriez être très étonné !»

Dans solutions Magazine de Novembre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Energy Efficiency, Interactive Board, Data Loss Prevention.

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

kompass
Sommaire
Red Hat OpenShift, le pas le plus sûr vers le DevOps
Titre
Red Hat OpenShift, le pas le plus sûr vers le DevOps
Description
Plateforme de «Container-as-a-Service», Red Hat OpenShift simplifie la gestion des environnements de production qu’ils soient métiers ou IT, hébergés en mode cloud ou non; une architecture orientée services qui facilite la démarche DevOps.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo