Soluxions magazine internet days Luxembourg

Luxembourg Internet days 2022

Revenir au bureau ? Mais pourquoi ?

Août 23, 2022 | Workplace | 0 commentaires

Nombre d’entreprises dans le monde ont du mal à faire revenir leurs employés au bureau, Apple en est le dernier exemple. Pour Poly, le RTO (Return-to-Office) sera difficile…

En Europe, 64 % des travailleurs ne sont pas disposés à revenir au bureau. Si le rapport « Journey to Hybrid Working » de Poly souligne la quête d’équilibre travail-vie personnelle, il mentionne aussi d’autres réalités. Dont de récentes comme la distance ou l’inflation.

Apple vient d’en faire les frais. La motivation n’y est pas. La première entreprise technologique mondial a fixé au 5 septembre la date du retour.  Soit au moins trois jours par semaine, incluant les mardis, jeudis et un troisième jour défini par les équipes. Reste donc la possibilité de télétravailler deux jours par semaine. Mais rien n’indique que ce sera suffisant. Apple a enregistré plusieurs refus depuis avril dernier. En cause, selon le personnel, la « rigidité » du programme de travail hybride.

Le coût de la vie

Pour Poly, la clé d’un RTO (Return-to-Office) réussi dépend de la stratégie de travail hybride de l’organisation. Le rapport « Journey to Hybrid Working » montre que le nombre d’employés de qui passent plus de la moitié de leur temps au bureau a considérablement diminué (en baisse de 25%). Le coût de la vie et l’inflation amènent certains employés à remettre en question la valeur d’aller au bureau. Travailler finit par coûter !

« Dans le paysage de travail hybride d’aujourd’hui, il est devenu impératif que les organisations offrent une expérience de travail équitable pour ceux qui sont au et ceux qui travaillent à distance, estime Carl Wiese, Executive VP, Poly. Pour réussir son retour au bureau, les employeurs doivent prendre en compte l’ensemble de l’expérience de travail. Celle-ci se compose d’espaces de travail, de styles de travail préférés et de la bonne technologie de qui permet aux employés de faire de leur mieux. »

Bureau… développer une stratégie de retour

Plusieurs éléments clés permettent de créer un modèle de travail hybride efficace. Point de départ, la mise en place d’une stratégie de retour au . Cela signifie briser les codes classiques en matière de ressources humaines, d’informatique et d’installations. L’objectif est de partager la création d’expériences de travail meilleures, plus saines et plus productives. On en est loin. L’étude montre que moins de trois employeurs sur dix ont créé de nouveaux espaces de dotés d’ de vidéoconférence ou réaménagé les espaces de salles de réunion existants pour le travail hybride…

Enfin, pour faire évoluer le RTO, les entreprises peuvent explorer comment mieux « entretenir leur propre culture » et la communiquer efficacement dans l’environnement du . Elles peuvent en apprendre davantage sur leur propre personnel et chercher à mieux adapter les rôles professionnels aux différentes options du modèle hybride.

Un mélange des modes de travail

Poly collabore avec l’équipe de recherche de la Worktech Academy dans le cadre d’un programme continu visant à créer une nouvelle réflexion, à définir les principaux défis et à explorer les opportunités émergentes autour du travail hybride. « La véritable flexibilité dans le monde du travail provient d’un mélange de modes de travail. Le retour au  est un élément essentiel de ce mélange. Si les entreprises veulent mettre en œuvre correctement un modèle de travail hybride, elles doivent aller plus vite et plus loin en ramenant au moins une partie de leurs employés au bureau de temps en temps », précise Jeremy Myerson, Director, Worktech Academy.

Revenir au bureau, oui, mais pour quoi au fond ? Voilà, sans doute, la vraie question ! « Le retour au manque d’un attrait convaincant. Les délicates attentions à court terme comme le café et les viennoiseries ont fait leur temps. Les travailleurs hybrides ont besoin d’une bonne raison de revenir », ajoute Paul Clark, Senior VP EMEA, Poly. Plus que jamais, les employés se demandent ‘Pourquoi dois-je venir ?’ Les organisations doivent se concentrer sur la protection de la culture d’entreprise. Elles doivent également fournir au personnel une raison impérieuse de revenir au bureau. A savoir une raison  qui en vaut la peine, tout en mettant en œuvre la technologie nécessaire afin de permettre aux employés de travailler de n’importe où ».