Les réseaux sociaux ne sont pas prêts de remplacer l’e-mail, assure le Pew Research Center. 61% des employés américains positionnent le courrier électronique comme l’outil numérique le plus critique. Avec 4%, les réseaux sociaux sont tout en bas du classement. Autre surprise: les employés US préfèrent le téléphone fixe (54%) à leur téléphone mobile (24%).

92% des salariés considèrent qu’Internet a amélioré leur productivité. A ce sujet, le Pew Research Center constate que plus la place dans la hiérarchie est élevée, plus l’apport d’Internet vis-à-vis de la productivité est souligné.

Si Internet booste la productivité, la serait également responsable d’un allongement du de travail. 47% des travailleurs qualifiés considèrent que c’est l’une des conséquences les plus visibles des nouvelles technologies au travail. 59% des professionnels interrogés considèrent que les nouveaux outils (Internet, les e- et les smartphones) les aident à communiquer avec les personnes extérieures à l’entreprise et 51% pensent qu’ils permettent une plus grande flexibilité du travail.

En , 46% des salariés déclarent que leur entreprise bloque l’ à certains sites web. Ils sont autant à devoir suivre des directives vis-à-vis de ce qu’ils disent en ligne. Une proportion similaire aux des recherches Robert Half publiées en mai dernier, qui montraient que 43% des grandes entreprises disposaient d’une charte. C’est beaucoup plus qu’en 2006, où seuls 20% des employés devaient suivre de telles règles. Mais peu d’entreprises vont jusqu’à encourager leurs employés pour qu’ils communiquent sur Internet…

Sommaire
Titre
Seuls 4% des salariés US utilisent les réseaux sociaux !
Description
Les réseaux sociaux ne sont pas prêts de remplacer l’e-mail, assure le Pew Research Center.
Auteur