Sigfox connecte aussi les rhinocéros. Now Rhinos Speak

par | Mar 1, 2017 | Expérience | 0 commentaires

Sigfox connecte des rhinocéros africains pour lutter contre le braconnage. Un joli coup de com au Mobile World Congress de Barcelone.

Sigfox connecte bien des rhinocéros, pourquoi pas tous les objets ? Entre juillet 2016 et février 2017, Sigfox Foundation, qui vise à mettre l’internet des objets au service de l’humanitaire, a développé ce nouveau système de suivi en équipant dix rhinocéros d’une réserve naturelle située au sud de l’Afrique, abritant 450 spécimens sauvages. Baptisée Now Rhinos Speak, ce projet a été réalisé en partenariat avec trois des plus grandes organisations internationales dédiées à la conservation de cette espèce menacée.

Objectif de l’opération : sensibiliser l’opinion publique et pouvoir, à plus long terme, être en mesure de suivre à distance tous les individus d’une espèce menacée d’extinction. En effet, selon l’organisation «Save the Rhino», on ne compterait plus que 29 000 rhinocéros dans le monde, contre 70 000 il y a 50 ans. «En transmettant ne serait-ce que quelques positions GPS par jour, nous simplifions drastiquement le monitoring des animaux. Nous donnons ainsi une voix aux rhinocéros, tous les jours, où qu’ils soient. Mieux comprendre les espèces menacées et donc les protéger constitue un grand espoir», déclare Marion Moreau, directrice de Sigfox Foundation.

Un tracker GPS dans la corne

L’opération a d’abord consisté à déployer l’infrastructure du réseau Sigfox dans la réserve, soit trois antennes et stations de base en quatre jours qui ont permis d’apporter une couverture du réseau LPWA (Low Power Wide Area) sur l’ensemble de la zone protégée, a expliqué l’entreprise lors du Mobile World Congress de Barcelone.

Implanté dans la corne du rhinocéros, un tracker GPS transmet trois positions par jour via le réseau sur une plate-forme en ligne sécurisée. L’autonomie du capteur est estimée de un à trois ans pour un coût d’environ 30 USD.

Contrairement au radio-tracking VHF, qui nécessite une intervention humaine constante pour capter le signal radio, ainsi qu’une antenne directionnelle pour suivre le signal et déterminer la position du rhinocéros, le dispositif de Sigfox Foundation permet le téléchargement automatisé des positions GPS à intervalles précis.

En Antartique… et au Luxembourg

En janvier 2016, la société Sigfox avait déjà lancé le programme «Power Of Low» un réseau d’objets connectés pour protéger l’environnement. Une première expérimentation avait été menée à la station polaire Princesse-Elisabeth en Antarctique. La base scientifique belge, distante de 150 kilomètres de toute côte, fonctionne en totale autarcie énergétique grâce au solaire et à l’éolien.

Aujourd’hui, le réseau Sigfox est disponible dans 31 pays, dont le Luxembourg- et le sera dans 60 pays d’ici 2018, couvrant ainsi 486 millions de personnes et 7 millions d’objets connectés. Au Luxembourg, précisément, POST Luxembourg et RMS.lu, opérateurs du réseau, ont démarré le déploiement au printemps 2015. Un an plus tard, le service était disponible à l’échelle nationale. Après la France, l’Espagne, le Portugal et les Pays-Bas, le Luxembourg s’imposait comme le cinquième pays européen entièrement couvert par le réseau Sigfox. Depuis, les projets se multiplient.

 

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC
Sommaire
Sigfox connecte aussi les rhinocéros. Now Rhinos Speak
Titre
Sigfox connecte aussi les rhinocéros. Now Rhinos Speak
Description
Sigfox connecte des rhinocéros africains pour lutter contre le braconnage. Un joli coup de com au Mobile World Congress de Barcelone.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo