ICT et téléphonie doivent répondre, sans délais aux évolutions et attentes des entreprises. Pour répondre au plus vite à ces contraintes, Tango et conjuguent désormais leurs efforts autour d’offres communes et sur-mesure afin d’optimiser l’efficience dans des budgets maîtrisés.

Innovation, qualité de services et expertises ont toujours été les préoccupations de comme de Telindus. Aussi dans un marché en perpétuelle ébullition et sur lequel les nouvelles technologies se bousculent à un rythme effréné, quoi de plus normal que cette démarche construite sur les savoirs et infrastructures en vue d’échafauder des offres communes de convergence fixe-mobile-ICT. Une décision éclairée et nourrie par une visite dans la Silicon Valley où les deux entrepreneurs ont découvert les dernières évolutions en matière de convergence.

«Notre focus est clairement les , domaine qui dispose d’un grand potentiel et qui est une niche importante au , pays où les grands comptes se recensent à peine sur nos dix doigts» explique , Chairman & Managing Director, Telindus. Une cible précise, mais une action qui s’adresse également à l’ensemble du marché. Des moyens aussi à la hauteur des objectifs, avec les solutions de collectivité mobiles pour Tango et des propositions ICT, assorties d’offres et , déployées, depuis un certain temps par Telindus.

«Nous voulons croître en aidant nos clients à se réinventer à la faveur de solutions convergentes, les assister dans l’introduction et l’utilisation des technologies les plus récentes. Si dans les PME, le pas en avant dépend largement du patron, nous affirmons et démontrons que celui qui veut changer sa boîte peut le faire. Que ça marche, que tout suit une fois les nouvelles technologies installées», précise , Managing Director, Tango. Les peurs doivent s’estomper dans le camp des PME. Crainte de la nouveauté, angoisse des coûts peuvent se comprendre dans des entreprises aux ressources humaines limitées et ne pouvant financièrement s’offrir un gourou ICT en interne, ni même les factures de consultants hautement spécialisés. Autrement dit, l’offre conjointe de Tango et Telindus tombe à point nommé. «Nous savons et comprenons les difficultés que rencontre une petite entreprise dans le suivi des évolutions technologiques, dans leurs implications. C’est donc à nous de les assister à s’ouvrir aux dernières tendances afin d’évoluer, de conquérir de nouveaux de marchés ou simplement de conserver leurs parts. Les produits que nous leurs proposons, sont pour elles plus que des produits, ils sont les moyens de changer», déclare Gérard Hoffmann.

La philosophie du duo entend donc modifier l’ADN des PME en leur donnant l’habitude, voire le réflexe du High-Tech. Les inciter à changer d’impression face aux technologies, les pousser à ne plus jamais dire : ‘c’est trop compliqué ou trop coûteux pour nous’. «Le prix reste et sera toujours le dénominateur commun. Mais, nous disons qu’il faut investir dans la nouveauté si l’on souhaite un retour dans les process. Ainsi, notre travail est de voir quel TCO nous pouvons offrir avec nos solutions au client», note Jean-François Willame.

L’innovation ? Tango et Telindus se mettent ici à l’écoute du client et décortiquent leurs besoins point par point. «Au niveau des PME, il faut des solutions plus standard, ce qui n’exclut pas l’innovation. Si ces solutions sont pensées au Luxembourg, en cas de besoin, nous pouvons toujours compter sur les moyens et les inspirations de , notre maison mère», révèle Gérard Hoffmann.

Un plan d’attaque bien huilé. Mais les deux partenaires avouent que leur défi actuel est d’établir un dialogue stratégique avec le client. Le marché des PME est mature pour de telles offres. Intégrer davantage le mobile et le fixe dans des applications mobiles est devenu une obligation pour toutes les entreprises, sans condition de taille ! Qui plus est les deux acteurs sont des professionnels reconnus. A eux deux, ils sont le deuxième opérateur au Grand-Duché, loin devant le troisième. Ce sont des entités agiles et plus proactives par leur taille. Et si leur actionnaire est belge, en revanche, leur centre de décision et leur plate-forme sont au Luxembourg, tiennent à préciser Tango et Telindus.

Jean-Claude Quintart

Sommaire
Tango et Telindus, cause commune
Titre
Tango et Telindus, cause commune
Description
Tango et Telindus conjuguent désormais leurs efforts autour d’offres communes et sur-mesure
Auteur