Trop de gaspillage dans le cloud !

Avr 2, 2021 | Cloud | 0 commentaires

30 % des dépenses dans le cloud seraient purement et simplement gaspillées. Une optimisation -en clair une réduction des coûts- s’impose.

Fortes dépenses, ce qui s’explique, mais trop de gaspillage. Jamais les dépenses cloud n’ont été aussi élevées. Jamais, non plus, les entreprises n’ont eu autant de mal à préciser leurs besoins et donc leurs dépenses. Résultat : nombre d’organisations dépassent sensiblement leurs cloud. Par conséquent, l’optimisation de l’utilisation du cloud existante sera en tête de la liste des priorités 2021, suivie de la migration de plus de charges de travail vers le cloud. Telles sont les principales conclusions de la dixième édition du State of The Cloud Report de Flexera mené auprès de 750 professionnels de l’informatique agréés.

La photographie est d’autant plus intéressante qu’elle a été réalisée en octobre et novembre 2020, au terme d’une année inédite. 92 % des entreprises ont une multicloud; 82 % ont une stratégie de cloud hybride. Les organisations utilisent actuellement en moyenne 2,6 clouds publics et 2,7 clouds privés. En outre, elles expérimentent avec 1,1 cloud public supplémentaire et 2,2 cloud privé.

Les dépenses dans le cloud public dépassent de 24 % le budget

Côté grands fournisseurs, les taux d’adoption d’AWS et d’Azure ont quelque peu augmenté parmi les entreprises par rapport à l’année précédente. Azure est désormais à 96 % de l’adoption d’AWS parmi les entreprises. Le taux d’adoption de Google, lui, a augmenté de 44 %, ce qui est énorme. Oracle et VMware Cloud on AWS complètent le top cinq. Les pourcentages d’expérimentation les plus élevés sont avec VMware Cloud on AWS et Oracle, ce qui pourrait favoriser une plus grande adoption à l’avenir.

Si 90 % des répondants pensent que la crise sanitaire que nous traversons actuellement augmentera leur utilisation du cloud, beaucoup reconnaissent leur difficulté à prévoir avec précision les coûts. En moyenne, a chiffré Flexera, les dépenses dans le cloud public dépassaient le budget de 24 % ! On sait aussi que ces dépenses devraient augmenter de 39 % au cours des douze prochains mois. Cette tendance au signifie qu’il est plus que jamais essentiel de maîtriser les prévisions et l’optimisation des coûts.

Chasse au gaspillage, l’objectif pour 61 % des entreprises

L’étude que les entreprises gaspillent 30 % de leurs dépenses dans le cloud. Une optimisation des dépenses s’impose donc. Ce sera l’objectif de 61 % des entreprises, ce qui en fait la première initiative… pour la cinquième année consécutive.

Le gaspillage des dépenses dans le cloud est un problème majeur, qui devient de plus en plus critique à mesure que les coûts du cloud continuent d’augmenter, constate Flexera sur base de sa propre expertise. Les dépenses sont moins efficaces du fait d’une surestimation des besoins, pourtant de plus en plus aisée à estimer.

Sommaire
Trop de gaspillage dans le cloud !
Titre
Trop de gaspillage dans le cloud !
Description
30 % des dépenses dans le cloud seraient purement et simplement gaspillées. Une optimisation -en clair une réduction des coûts- s'impose.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo